Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Économie

Zone CEMAC : près de 4.000 milliards FCFA mobilisés sur le marché des titres publics en six ans

Les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont mobilisés au cours des six dernières années près de 4.000 milliards de francs CFA (plus de 6,6 milliards de dollars) pour financer leurs économies, indique le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), Lucas Abaga Nchama.

Ce chiffre illustre le rôle de plus en plus important des marchés financiers pour répondre aux besoins de financements, notamment en faveur des infrastructures, au sein de cette organisation régionale composée du Cameroun, du Congo-Brazzaville, du Gabon, de la Guinée équatoriale, de la République centrafricaine (RCA) et du Tchad.

Le premier de ces pays à avoir recours à ce système est le Cameroun. C’était en décembre 2010, pour un montant de 200 milliards de francs CFA (plus de 333 millions de dollars).

Depuis lors, le gouvernement camerounais a multiplié ces opérations et la pratique a pris de l’ampleur. Elle s’est étendue aux autres pays, aujourd’hui en difficulté du fait de la chute des prix des matières première dont le pétrole, leur principale source de recettes budgétaires.

« Ce marché a donc contribué à la diversification et à l’élargissement des sources de financement des Etats, tout en contribuant à la résorption progressive de l’excès de liquidités du système bancaire de la zone », a résumé lors d’une cérémonie mercredi à Yaoundé, le gouverneur de la BEAC, Lucas Abaga Nchama.

C’est le résultat de l’amélioration de l’efficacité de la politique monétaire de la banque centrale régionale et du renforcement la stabilité financière dans la zone, deux actions fortes menées sous l’impulsion de l’Equato-guinéen, qui s’apprête à quitter ses fonctions après un mandat de sept ans pour céder à la place au Tchadien Abbas Mahamat Tolli.

« Il y a lieu également de noter que les résultats de la banque centrale ont été redressés, grâce à une gestion en bon père de famille, rejetant notamment toute forme de spéculation. Ils ont été bénéficiaires pendant toute la durée de la mandature, avec un niveau exceptionnel atteint en 2015, soit 160 milliards de francs CFA (plus de 266 millions de dollars) », indique-t-il en outre.

Pour 2016, les résultats en cours d’examen « devraient être au moins autant que ceux de l’année précédente », ajoute-t-il.

Avec Xinhua

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils