Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

International

VIDÉO – France : Nouvelle agression à l’ambassade du Congo

Mercredi 22 juillet, juste après l’ouverture administrative de l’ambassade du Congo en France, des individus déjà connus de la justice ont pénétré de force et ont saccagé la salle d’attente du consulat. L’étendue des dégâts s’est heureusement limitée à une porte défoncée.

Munis de tracts, de drapeaux congolais et de banderoles, une quinzaine d’individus, le visage découvert, se sont livrés à des actes de vandalisme. Se targuant d’être de l’opposition, ils sont venus au consulat du Congo en France pour revendiquer la libération des prisonniers politiques actuellement détenus à Pointe Noire disaient-ils. Dans leurs exigences, semble-t-il, était scandé haut et fort leur refus du changement de la constitution.

Récit des faits

Sur place, le constat fait est celui d’un mode opératoire désormais connu. En mémoire, la première attaque menée dans le hall de la chancellerie en début d’année. Cette fois-ci, au lieu du 37 bis rue Paul Valery, les destructions programmées par les saccageurs ont été menées au consulat du Congo, à l’intersection des rues Paul Valery et Léonard de Vinci, dans le 16ème arrondissement de Paris. Très déterminé, le groupe d’individus était dans une logique de surenchère de violence physique et verbale, constate un fonctionnaire de l’ambassade.

« Il était 9h30, raconte un des agents de sécurité, quand un individu s’est présenté pour remplir les formalités de l’obtention du visa. Une fois à l’intérieur, ce dernier a commencé à scander des slogans hostiles au gouvernement congolais… Mon collègue et moi-même sommes partis pour contenir ses véhémences. Aussitôt, un groupe de près de quinze personnes a fait irruption en voulant entrer à leur tour. À deux, nous avons réussi à les contenir en les empêchant d’accéder à la salle d’attente…». Aux agents de sécurité de poursuivre : « Déjà stationnés près de l’ambassade, les policiers sont venus en renfort. Ils ont réussi à interpeler sans trop de résistance et mis en détention huit des assaillants ».

En présence de l’ambassadeur, la police scientifique dépêchée sur les lieux a procédé au visionnage des vidéos des caméras de surveillance.

Les demandeurs de visa et d’autres documents de l’état civil ont continué leurs démarches administratives après cet incident.

 
 
1 Comment

1 Comment

  1. Mich Fredo Fernando

    23 juillet 2015 at 7 07 18 07187

    Je suis digne citoyen congolais eveille,anime par un esprit critique et d’ouvertuere et je vroudrais etre informe en temps reel. Vive la Republique du Congo!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

International

Des secteurs essentiels comme celui de l’agriculture souffrent du manque de main-d’oeuvre qui menace les récoltes. Un décret va permettre la régularisation d’environ 200.000...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils