Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Afrique

Un pasteur qui avait prédit la mort de Robert Mugabe affirme finalement que « Dieu a changé d’avis »

Le président zimbabwéen Robert Mugabe

Le président zimbabwéen Robert Mugabe

Mardi dernier était censé être le dernier jour du président zimbabwéen Robert Mugabe, mais Dieu a décidé de le garder un peu plus longtemps.
C’est ce qu’a déclaré le pasteur Phillip Mugadza.

En Janvier, il avait pourtant affirmé Mugabe mourrait le 17 Octobre 2017, selon un message reçu de Dieu.
Cependant, le week-end, le pasteur aurait envoyé une note vocale dans laquelle il affirmait que Dieu avait changé d’avis.
Dans ce document, Phillip Mugadza aurait dit: « On m’a amené à dire qu’il y a eu un report de la parole prophétique que j’avais prononcée au mois de janvier 2017 ».
Il soutient aussi n’avoir aucune idée du pourquoi Dieu avait changé sa décision.

Plus tôt cette année, Mugadza avait déclaré que les jours de Robert Mugabé étaient comptés dans un clip diffusé sur le réseau mondial de télévision en ligne ZIMDITV.

« Quand j’étais en prière, Dieu m’a dit: » Cette année, le président de 93 ans est mourant. Il m’a dit de dire qu’il mourra le 17 octobre « , avait alors déclaré Mugadza.
Avant que la prophétie s’accomplisse, le pasteur Phillip Mugadza a été jetté en prison.

Après sa remise en liberté, Mugadza a présenté ses excuses au président, mais il soutient que la prophétie s’accomplira.

« Ce qui s’est passé après cela m’a prouvé et démontré que le président a mal compris ce que j’ai dit, parce que je me souviens avoir dit que s’il voulait prolonger sa vie, il devait aller devant Dieu. Aller à Dieu, mais au lieu de cela, il m’a traîné devant les tribunaux et emprisonné pendant 55 jours « , a déclaré Mugadza sur la même chaîne de télévision en avril.

Dans une interview, Robert Mugabe a balayé du revers de la main ce qu’il a appelé « les prophètes de la pénombre et de la morosité qui masquent leurs rêves et leurs souhaits comme des prophéties ».

« Je ne me soucie plus d’eux », a déclaré Mugabe. « Nous avons eu des pasteurs priant pour ma mort, même un évêque de mon église. »
Il a ajouté que ce n’était absolument rien de nouveau pour lui.

Avec BBC

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils