Total fête en 2019 ses 50 ans de présence au Congo (PDG)

pétrole

Une plateforme offshore d’exploitation de pétrole. © Getty Images/HeliRy

Le groupe Total marquera en 2019 ses 50 ans de présence au Congo par «une belle fête», a appris APA mercredi auprès de la présidence congolaise qui cite le Président directeur général de la multinationale française. 

Patrick Pouyanne, précise la même source, a fait cette déclaration hier mardi à Paris (France) au sortir de l’audience avec Denis Sassou Nguesso, le chef de l’Etat congolais, en séjour dans la capitale française depuis le 9 novembre dernier.

« On va organiser une belle fête au Congo en 2019 pour ce cinquantenaire. J’y serai et j’espère que le président de la République nous fera l’honneur d’y assister », a notamment dit M. Pouyanne. 

Au terme de cette audience qui a eu lieu en marge du Forum sur la paix de Paris, le PDG de Total a dit aussi avoir échangé avec le président congolais sur la production de Total au Congo.

« Nous avons fait le point et nous nous sommes félicités de la production du dernier-né de la famille de Total Congo, à savoir le gisement du Moho Nord dont la production dépasse les prévisions ».

Selon le PDG de Total, en dépit de la conjoncture marquée par la baisse des prix du baril de pétrole, son groupe prévoit une production d’hydrocarbures en hausse avec la multiplication des innovations technologiques.

« Nous avons plusieurs projets. Nous souhaitons poursuivre l’exploration au Congo. On a des projets d’exploration en offshore et onshore pour 2019 ».

Présente au Congo depuis 1969, la firme Total y est le premier opérateur pétrolier avec près de 2/3 de la production nationale. Elle investit toujours sur le long terme pour assurer la pérennité de sa production, contribuant pour une large part, aux efforts de développement du Congo.

Avec APA 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoEnergieFranceSociétéTotal au Congo

Related Articles

Coopération : Miss Fespam et le DG d’Eni Congo chez Jean Claude Gakosso

Si la Miss festival panafricain de musique (Fespam) 2013 est venue remercier le gouvernement et le peuple congolais, tout en

Brazzaville : des dégâts matériels occasionnés par la pluie à Ngamakosso

La pluie qui s’est abattue à Brazzaville, dans la nuit du 29 au 30 octobre dernier a emporté des maisons

Congo – Baccalauréat technique : 288 candidats recalés au second tour

Les résultats du second tour du baccalauréat d’enseignement technique, session de juin 2016, ont été rendus publics le 15 août

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils