Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Brazzaville

Sciences : le Congolais Alain Brice Niama invente une encre contre la falsification

le Congolais Alain Brice Niama invente une encre contre  la falsification

le Congolais Alain Brice Niama invente une encre contre la falsification

Le Congolais, Alain Brice Niama, scientifique de son état vient d’inventer une encre, à partir de la citronnelle. Selon l’inventeur, cette encre va combattre la falsification des documents rendue facile grâce à la technologie. Même si l’invention n’est pas encore commercialisée, elle fait l’objet de curiosité.

L’encre de Alain Brice Niama a été inventée à base des molécules de l’essence de citronnelle.

«Aujourd’hui, il est très facile de falsifier toutes sortes de documents : pièces d’Etats civils, diplômes, passeport à cause de la technologie. L’encre que je viens de mettre en place, résiste à la photographie ou au flash de capitation d’images dans le programme numérique des scanners et des ordinateurs », explique-t-il.

Le scientifique congolais estime que son invention empêche l’ordinateur d’imiter ou falsifier un document. 

Moins coûteux, l’encre n’est pas toxique comparativement à toutes les autres encres fabriquées par des équations et des mélanges chimiques très chers.

Alain Brice Niama, n’est pas à sa première invention. Il en compte sept à son actif. Sa première invention, en 1995, à la Cité Louis-Pasteur de Brazzaville, était la mise au point d’un sirop contre les vers intestinaux à partir de la séparation du miel en fructose en solution d’azote.

Puis, il a inventé le papier carbone à partir de feuilles de barbadine, de la famille des passifloracées. Cette invention lui avait valu d’être sélectionné pour le Prix de la Francophonie Robert-Valls 2001 à Paris. 

Alain Brice Niama avait aussi découvert « Petro café », un carburant à base de résidus de café qu’il a converti en substitut de pétrole. Ce qui lui a valu une deuxième sélection pour le Prix de la Francophonie Robert-Valls en 2002.

Juriste de formation, plusieurs sont étonnés du parcours du scientifique. Ayant obtenu un BAC A4 depuis la classe de seconde, Alain Brice Niama s’était inscrit à la fac de Droit où il avait obtenu une licence en Droit privé. 

«C’est à cause des moqueries de mes amis étudiants en sciences, qui lui répétaient que le BAC littéraire était « un diplôme des femmes facile à obtenir », que j’avais décidé de me mettre à la science », a-t-il dit. Avant de préciser vouloir montrer que les diplômes ou les choix d’études n’ont rien avoir avec les capacités intellectuelles.

Alain Brice Niama est enseignant-chercheur dans une université dans l’Etat de Washington aux Etats-Unis.

1 Comment

1 Comment

  1. nganguem victor

    4 juin 2016 at 14 02 23 06236

    félicitations

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils