Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Référendum constitutionnel au Congo: début de vote timide à Brazzaville

Image 25/10/2015 - Les opérations de vote ont commencé timidement dimanche matin à Brazzaville.

Image 25/10/2015 – Les opérations de vote ont commencé timidement dimanche matin à Brazzaville.

Les opérations de vote ont commencé timidement dimanche matin à Brazzaville, où les électeurs congolais sont appelés à se prononcer sur un projet de nouvelle Constitution qui autoriserait le président Denis Sassou Nguesso à se représenter en 2016.

Les bureaux de vote devaient ouvrir dans tout le pays à 07h00 (06h00 GMT). A celui de l’école de peinture de Poto-Poto, dans le centre de la capitale congolaise, le premier votant a glissé son bulletin dans l’urne à 07h10 (06h10 GMT), a constaté un journaliste de l’AFP.

Sans révéler son choix, un autre électeur, Brice Mbemba a déclaré : « Je suis venu voter pour la paix dans mon pays. Nous voulons de la paix, rien que de la paix parce qu’on a trop souffert ».

Depuis plusieurs mois, M. Sassou Nguesso se présente comme « le messager de la paix » ou « le gardien de la démocratie ». Ses opposants qui qualifient le référendum de « coup d’État constitutionnel » destiné uniquement à permettre au chef de l’État de se maintenir au pouvoir ont appelé les Congolais à le « rejeter ».

Le projet de loi soumis aux urnes permettrait de faire sauter les deux verrous qui empêchent actuellement le chef de l’État de briguer un troisième mandat : la limite d’âge et celle du nombre des mandats présidentiels. Revenu au pouvoir par les armes en 1997, M. Sassou Nguesso cumule plus de 31 ans à la tête du pays.

Les électeurs ont le choix entre voter « oui » (bulletin vert) ou « non » (bulletin rouge) au projet de nouvelle constitution.

Dimanche matin, Brazzaville semblait déserte. Toute circulation automobile y était interdite à l’exception des véhicules des forces de l’ordre et de ceux bénéficiant d’un laissez-passer spécial de la police.

Au bureau de vote de Ouenzé (nord de Brazzaville), où sont inscrits 985 électeurs, seules quelques enveloppes blanches étaient visibles à travers l’urne transparente vers 07h45 (06h45 GMT). « Le premier électeur est passé à 07h15″, a déclaré à l’AFP le chef du bureau sous le couvert de l’anonymat.

« De l’affluence, on ne peut pas en parler maintenant parce que généralement ça commence toujours timidement et ça s’accélère dans l’après-midi », a-t-il ajouté.

Vendredi, la campagne référendaire s’était achevée dans une ambiance tendue et morose à la suite de violences ayant fait mardi entre quatre et vingt morts selon les sources.

Pour l’Union européenne « les conditions actuelles de gouvernance électorale ne permettent pas un scrutin libre et transparent » au Congo.

Par l’AFP

1 Comment

1 Comment

  1. l'enfant du pays

    25 octobre 2015 at 14 02 11 101110

    une honte!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils