RDC : Moïse Katumbi sera arrêté dès son retour au pays (ministre)

[GARD align= »center »]

Le candidat à l’élection présidentielle, Moïse Katumbi, sera arrêté dès son retour en République démocratique du Congo (RDC), en provenance de France, a annoncé lundi le ministre congolais de la Justice, Alexi Ntambwe Mwamba.

M. Katumbi, ex-gouverneur de l’ancienne province du Katanga, a été inculpé le 19 mai dernier du chef d’atteinte à la sureté intérieure et extérieure de l’Etat et placé sous mandat d’arrêt provisoire.

Mais il a été autorisé à partir à l’étranger pour recevoir des soins trois jours plus tard.

Le 22 juin, il a été condamné, en son absence, à trois ans de prison pour un litige immobilier.

« La décision des juges de Lubumbashi sera appliquée, Il ira directement en prison, s’il ose rentrer au pays », a le ministre de la Justice.

M. Katumbi avait prévu de rentrer à Kinshasa pour participer à une réunion de l’opposition le 31 juillet.

[GARD align= »center »]

 

A LIRE AUSSI

réseaux SOCIAUX

ARTICLES Récents

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater

Ici Brazza
Logo
Enable registration in settings - general