Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

International

RDC : le MLC appelle la population « à se prendre en charge » contre la révision de la loi électorale

Eve Bazaiba député national

Eve Bazaiba député national|radiookapi

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) invite les Congolais « à se prendre en charge » pour lutter contre tout changement de loi électorale et tout glissement qui entamerait le processus électoral en République démocratique du Congo. Au cours de son meeting tenu dimanche 11 janvier à Kinshasa, la secrétaire générale de ce parti, Eve Bazaiba, estime qu’il n’est pas tolérable que le peuple laisse les députés confisquer l’avenir du pays.

« On voudrait modifier la loi électorale, ça c’est tuer la démocratie. J’ai demandé à la population kinoise à travers le mouvement de libération du Congo de se prendre en charge parce que nous, leurs délégués au Palais du peuple, sommes maintenant dans l’incapacité de faire comprendre à nos amis de la majorité que il ne faut pas tuer la démocratie », affirme Eve Bazaiba.

Le vice-Premier ministre chargé de l’Intérieur, Evariste Boshab, a déposé le 5 janvier dernier à l’Assemblée nationale, le projet de loi portant modification de la loi électorale. Selon lui, ce texte vise à modifier l’organisation des élections présidentielles, législatives, sénatoriales, provinciales, municipales et locales en RDC, dans le souci de corriger certaines imperfections.

Eve Bazaiba dénonce la proposition du recensement contenu dans ce projet comme un préalable avant les élections.

« Le recensement comme préalable pour aller aux élections même les élections législatives, présidentielles ou locales, cela signifie tout simplement qu’on a des agendas pour aller au-delà des échéances 2016 que la population congolaise ne tolérera plus jamais », indique-t-elle.

Eve Bazaiba a imploré la population qui est électrice de tous les députés tant de la majorité que de l’opposition, d’user de ses prérogatives pour préserver la démocratie en RDC.

« Nous demandons à la population qui en a le droit d’aller le dire eux même comme ils l’ont fait dans le bulletin de vote, d’aller réclamer les élections sans modifier la loi électorale. D’appliquer la loi électorale qui existe parce qu’elle ne pose aucun problème », ajoute la secrétaire générale du MLC.

Les députés de l’opposition avaient rejeté ce projet de loi après son dépôt à l’Assemblée nationale. Selon eux, la seule finalité de cette loi déposée par le Gouvernement est de «confisquer le pouvoir» par le prolongement du mandat du chef de l’Etat Joseph Kabila, qui ne devrait plus briguer un  troisième mandat en 2016, selon la constitution de la RDC.

Une plate-forme de l’opposition a même projeté d’organiser une marche dimanche 11 janvier pour protester contre la révision de la loi électorale. Cette manifestation a été étouffée par la police.

Par Radiookapi

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils