RDC: le gouvernement se dit en impossibilité de mobiliser 1.8 milliards pour les élections en 2017

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align= »center »]

Le ministre d’Etat en charge de budget de la République démocratique du Congo (RDC), Pierre Kangudia, a déclaré mercredi à Kinshasa que le gouvernement n’aurait pas la possibilité de mobiliser le montant de 1,8 milliard de dollars demandé par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour organiser les élections en 2017.

« Je vais être sincère sur cette question, tenant compte des indications actuelles, il est impossible de mobiliser 1 milliard 800 millions exigés pour la tenue des élections. Je ne veux pas faire de la politique politicienne…il sera difficile de mobiliser cet argent cette année », a déclaré Pierre Kangudia lors d’une conférence de presse à Kinshasa.

Selon Pierre Kangudia, c’est le déficit de mobilisation des recettes qui est à la base de cette situation car, le niveau des recettes de l’Etat est faible.

Le processus électoral en RDC est déjà à la base des multiples querelles politiques, des acteurs politiques accusant Joseph Kabila, actuel président en exercice, de retarder volontairement les élections pour rester au pouvoir au-delà de son mandat.

Le compromis du dernier dialogue politique sous les auspices des évêques de l’Eglise catholique à Kinshasa a fixé la tenue de l’élection présidentielle au mois de décembre de cette année, et la formation d’un gouvernement de transition avec un Premier ministre issu du Rassemblement de l’opposition, mais aussi, le maintien de Joseph Kabila comme président.

Ce mercredi à Kinshasa, le représentant de l’ONU en charge des affaires humanitaires Mamadou Diallo a salué l’engagement du gouvernement dans le financement des opérations d’enrôlement des électeurs lancé depuis le mois de janvier.

Le budget de l’ensemble du processus électoral en RDC est évalué à 1,8 milliard de dollars selon le bureau de la CENI. Jusque-là le gouvernement a remis près de 40 millions au bureau de la CENI pour permettre au lancement d’enrôlement des électeurs à travers le pays.

[GARD align= »center »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater