RDC – Koffi Olomide sur la machine à voter : « J’ai voyagé dans plusieurs pays et je n’ai jamais vu l’usage de cet outil pendant le vote »

Le chanteur congolais Antoine Agbepa Mumba dit "Koffi Olomide"

Le chanteur congolais Antoine Agbepa Mumba dit « Koffi Olomide »

Le chanteur congolais Antoine Agbepa Mumba dit « Koffi Olomide » déconseille la tricherie aux prochaines élections qui pointent à l’horizon en République démocratique du Congo.

« Nous voulons un vote transparent et démocratique« , a-t-il déclaré lors d’une émission de chronique musicale dimanche 30 septembre 2018 à Kinshasa.

 » Il n’est pas aisé pour un candidat qui gagne les élections par tricherie de regarder sa femme en face et manger avec appétit, sachant bien que même son épouse ainsi que les gens qui viennent le féliciter sont au courant de la manière dont il est élu« , a-t-il poursuivi.

L’artiste de renommée internationale a profité de souhaiter « bonne chance » à Werrason, Adolphe Dominguez, Jean Goubald, Christian Kimbukusu Dakumuda… candidats à la députation nationale et provinciale.

Koffi doute de la Machine à voter

Concernant la machine à voter, « pourquoi la RDC veut être le précurseur de quelque chose qui n’a jamais existé ? J’ai voyagé dans plusieurs pays et je n’ai jamais vu l’usage de cet outil pendant le vote », soutient l’artiste.

AVEC Mediacongo 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Koffi olomidemachine à voterRDC

Related Articles

Congo – Pool: Ban Ki-moon s’est entretenu au téléphone avec le président Sassou

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon a exprimé mercredi sa vive préoccupation à Denis Sassou Nguesso, le président

Congo : Thierry Moungalla répond aux accusations d’Amnesty et du Mgr Portella

Le ministre congolais de la Communication, Thierry Moungalla a réagi mardi aux accusations d’Amnesty International au sujet des frappes aériennes

Kinshasa: Jean-Claude Muyambo interpellé par la police

Jean-Claude Muyambo, président du parti politique Solidarité congolaise pour le développement (Scode), a été interpellé par la police mardi 20

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils