Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

International

RDC – Incidents signalés à Kinshasa: Le siège du PPRD (Parti Kabila) incendié à Limete

Des heurts ont opposé lundi matin plusieurs dizaines de jeunes manifestants d’opposition à des policiers anti-émeutes à Kinshasa. Les débordements ont eu lieu avant une manifestation hostile au président congolais Joseph Kabila.

Aux cris de « Kabila dégage! » ou « Kabila doit partir! », les jeunes ont lancé des pierres sur les policiers qui ont répliqué à coups de grenades lacrymogènes vers 10h15 (11h15 en Suisse) sur le boulevard Lumumba, grande artère du centre de la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), selon des journalistes de l’AFP sur place.

Au milieu des effluves roses des gaz tirés par les forces de l’ordre, des drapeaux blanc et bleu ont émergé. Il s’agit de ceux de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti d’Etienne Tshisekedi, figure historique de l’opposition congolaise.

Dégâts matériels
Avant ces affrontements, plusieurs violences ayant causé des dégâts matériels avaient été commises en début de matinée. Des journalistes de l’AFP ont vu un minibus et une voiture incendiés à Limete, le quartier où avaient lieu les affrontements.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’échangeur de Limete, point de départ de la manifestation devant commencer à 13h00, plusieurs dizaines de jeunes, pour beaucoup avec des pierres à la main, scandaient des slogans hostiles au chef de l’Etat, en français et en lingala.

Les manifestants ont mis le feu à une affiche montrant un portrait géant du président appelant au « dialogue » pour surmonter la crise politique que traverse le pays depuis sa réélection contestée en novembre 2011.

« Préavis » pour Kabila
Sur le boulevard Lumumba, la grande artère de Limete, plusieurs pneus ont été incendiés sur la chaussée en divers endroits. En outre, des jeunes se présentant comme des partisans de l’opposition filtraient les voitures, ne laissant passer que les journalistes.

Réuni autour de M. Tshisekedi, un « Rassemblement » des principaux partis d’opposition a appelé à manifester lundi dans toute la RDC. Leur but est de signifier à M. Kabila son « préavis », trois mois avant l’expiration de son mandat, le 20 décembre, et exiger la convocation de la présidentielle censée avoir lieu avant cette date.

(ats)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils