RDC – Félix Tshisekedi : « On essaie d’entrer dans la peau du Président et de s’habituer à la fonction »

Le nouveau président congolais Félix Tshisekedi

Le nouveau président congolais Félix Tshisekedi

Au premier jour de son travail au Palais de la Nation, Félix Tshisekedi a affirmé qu’il essaie d’entrer dans la peau du Président et de s’habituer à cette fonction. Il a fait cette déclaration vendredi 25 janvier à Kinshasa après la remise et reprise avec joseph Kabila.

« On se sent conscient d’avoir la responsabilité de millions d’âmes et on se pose la question sur les sacrifices à [consentir] face à certaines habitudes qui n’entrent pas dans le cadre de l’intérêt supérieur de la nation. On essaie d’entrer dans la peau du Président et de s’habituer à la fonction », a indiqué le chef de l’Etat.

En ce qui concerne le message lancé par les militants de l’UDPS à travers le slogan « le peuple d’abord », il promet de placer le même peuple au centre de son action.

« Ce message m’a beaucoup touché. Evidemment ça va être le fil conducteur de tout mon séjour à la Présidence de la République », a promis M. Tshisekedi.

Il envisage aussi d’appliquer rapidement sa promesse de la fermeture des cachots clandestins.

« Ça sera fait, je vous le confirme. J’ai déjà programmé une réunion du Conseil supérieur de sécurité à laquelle je vais adjoindre les agences comme l’ANR [Agence nationale de renseignements], etc. L’une de mes premières décisions sera celle-là. S’il y a des cas, on les transfère à la justice, s’il faut les emprisonner, on le fait à Makala ou ailleurs, mais pas dans de cachots de fortune », a fait remarquer Félix Tshisekedi.

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Felix TshisekediRDC

Related Articles

RDC : la présidente du tribunal ayant condamné Katumbi dénonce des « pressions » de l’ANR et serait en fuite

Cette fin de mois de juillet s’annonçait déjà chaude en République démocratique du Congo, elle sera finalement torride. L’agence Belga

Une Congolaise condamnée en France à 12 ans de réclusion pour meurtre

Une Congolaise de RDC, âgée de 29 ans, a été condamnée mardi soir en France à douze ans de réclusion

Référendum constitutionnel au Congo: le silence parlant de la France

Après l’annonce de la date du référendum sur le projet de nouvelle Constitution, qui permettrait au président Sassou-Nguesso de briguer

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils