Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

RD Congo

Présidentielle RD Congo: Moïse Katumbi refuse d’être candidat pour l’instant

Moïse Katumbi Chapwe

Moïse Katumbi Chapwe

Le populaire gouverneur de la province du Katanga (République démocratique du Congo), Moïse Katumbi Chapwe a refusé de se déclarer candidat à l’élection présidentielle de novembre 2016. Il s’est exprimé, samedi, dans le journal «La Libre Belgique».

«Je suis encore gouverneur de la province du Katanga. J’ai encore énormément de travail à accomplir en peu de temps. Il reste un peu moins de deux ans au président Kabila pour achever son travail dans le cadre de son mandat légitime. Terminons nos mandats et retroussons-nous les manches pour sortir le peuple congolais de la misère», a-t-il affirmé dans une interview qu’il a accordée au journal belge.

Après avoir été soigné pendant deux mois à Londres pour une tentative d’empoisonnement à l’arsenic remontant à 2011, Moïse Katumbi, le gouverneur du Katanga, était revenu en RDC en fin décembre 2014. Tout puissant gouverneur du Katanga, Katumbi a publiquement affiché son opposition à une nouvelle candidature de Joseph Kabila à l’élection présidentielle congolaise de 2016. En fait, si la constitution congolaise reste en l’état actuel, Kabila ne pourrait jamais briguer un  troisième mandat présidentiel.

L’élection des députés provinciaux et scrutins locaux est prévue le 25 octobre 2015 et la présidentielle et les législatives le 27 novembre 2016, pour un coût de plus de 1,1 milliard de dollars. Moise Katumbi, dont le mandat de gouverneur a expiré depuis 2012, est vu par le pouvoir de Kabila comme un candidat sérieux à la présidence de la République. Mais, depuis 2012, les élections des gouverneurs n’ont plus été organisées en RDC.

Toutefois, Katumbi estime que son mandat à la tête du Katanga reste toujours en vigueur. «J’ai un mandat à terminer avant de penser à autre chose », a déclaré Moise Katumbi dans le journal belge.

En décembre dernier, à l’occasion de son retour en RDC, le gouverneur du Katanga avait parlé d’un «troisième penalty» pour exclure l’idée d’une révision constitutionnelle qui aurait permis à Joseph Kabila de briguer un troisième mandat en 2016.   

«Ici, en RDC, on a dépassé ce stade. Tout est sur les rails», a assuré Moise Katumbi, qui est militant  du Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD), qu’l partage avec le chef de l’Etat de la RDC, Joseph Kabila.

© OEIL D’AFRIQUE

1 Comment

1 Comment

  1. Mauro mayele

    4 mars 2015 at 12 12 29 03293

    Il sait très bien le temps et la periode ne sont plus les mêmes. cela veut dire, trahi par sa nationalite´de Juif, ,il ne peut en aucun cas briguer le poste du Président de la République à democratiser. Le chanceux c ‘ était Kanambe qui a eu la chance de diriger plus ‘ une decennie notre pays. Nous avons donc beaucoup de kongolais qui sont capables de diriger ce pays avec amour et patriotisme. Attendons voir.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils