Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Pointe-Noire: les élèves du lycée Mpaka se plaignent des conditions d’apprentissage

Une vue des conditions d'apprentissages des élèves Crédit photo"Adiac"

Une vue des conditions d’apprentissages des élèves Crédit photo »Adiac »

Pléthore chronique des effectifs des élèves, le manque de salle de classes, bref les conditions d’études sont déplorables au lycée de Mpaka situé dans le sixième arrondissement, Ngoyo. 

Le lycée de Mpaka fait partie aujourd’hui des plus grandes structures scolaires à Pointe-Noire. Malheureusement, depuis très longtemps, il a un déficit important en salles de classe et connaît une pléthore chronique des effectifs des élèves. La classe de terminale D2, par exemple, comptait près de 200 élèves au début de l’année scolaire, elle est passée à 185 élèves dans la période allant d’octobre à novembre, puis à 135 élèves après le baccalauréat test tenu en décembre dernier, raconte un élève de cette classe.

En effet, le manque de salles de classe est un mal dont souffre depuis des années le lycée de Mpaka.  Pour permettre à ses élèves de ne pas manquer les cours, la direction a été contrainte de squatter quelques salles de classe dans l’enceinte de l’école primaire Marien Ngouabi, située à quelques mètres du lycée. Depuis toujours, les conditions sont restées en l’état. Pas de salles de classe appropriées, les élèves apprennent dans des salles en forme de hutte, ouvertes de chaque côté, les exposant à la poussière, au vent et aux intempéries.

Dans ces salles de classe de fortune, les élèves sont en surnombre et manquent de tables-bancs pour s’asseoir confortablement et suivre les enseignements dans les meilleures conditions. Face à cette difficulté, certains d’entres-eux sont obligés de débourser la somme de 100FCFA pour la location d’une chaise en plastique. « Nous apprenons dans des conditions inhumaines, les tables-bancs sont insuffisantes, certains élèves restent débout jusqu’à la fin des cours, ce qui n’est pas normale », se sont-ils plaints Rappelons que l’année dernière, afin de permettre à ces lycéens de travailler plus sereinement, le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, avait engagé les travaux de construction de neuf salles de classe et d’une salle de TIC (technologies d’information et de communication) dans ce lycée. Les travaux ont été exécutés par l’entreprise 3CL et avaient presque atteint leur phase de finition. Malheureusement, aujourd’hui, ils sont restés au point mort, laissant ainsi les élèves dans un désespoir profond.

Hugues Prosper Mabonzo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils