Pointe-Noire dotée d’un nouveau complexe industriel de 45 milliards

GMK

Pointe-Noire dotée d’un nouveau complexe industriel de 45 milliards

Un complexe industriel d’un montant de 45 milliards basé à Pointe-Noire a été inauguré ce jeudi par le chef d’Etat congolais, Sassou N’Guesso en présence des corps constitués nationaux et étrangers. 

Selon le PDG Amadou Niangadou (ressortissant de l’Afrique de l’ouest) : « ce fleuron de l’industrie agro-alimentaire du Congo qui utilise les meilleures matières premières pour offrir à ses clients des produits de qualité a été réalisé avec le concours des banques locales pour un investissement estimé dans l’ensemble à 45 milliards 850 millions F.CFA. »

« Le GMK, qui utilise des équipements de marque Biller suisse, ultramoderne de dernière génération, crée en 2013 et qui est entrée en exploitation en 2017, a permis de créer 550 emplois permanents et 1800 emplois indirects.

Il contient en son sein plusieurs unités de productions de la farine du blé avec une production mensuellement d’environ 5.000 tonnes de farine.

Dans ce complexe industriel se trouve une savonnerie parmi les plus modernes de la région, d’une capacité de 60.000 tonnes pouvant couvrir les besoins annuels du marché national, une partie de la production orientée vers l’exportation, pour un investissement estimé à 9 milliards 40 millions de F CFA, alors que Congo a importé en 2017 près de 25.000 tonnes de savon ménage.

En outre a fait savoir, Amadou Niangadou, GMK s’est doté en 2019 d’une chaîne de production de pâte alimentaire adossée à la farine d’une valeur de 3 milliards 742 millions F CFA, avec une ligne d’une capacité de production de 1100 kg/h

Pour le ministre de l’industrie, Gilbert Ondongo « ce complexe agro-alimentaire n’est pas une de trop, le contexte financier difficile que le pays traverse exige à en faire plus », en soulignant que : « le salut est au bout de l’effort. »

Pour lui, ce complexe agro-alimentaire « est une contribution de plus à la diversification de l’économie nationale, de la lutte contre le chômage, de la sécurité alimentaire et de la réduction des importations du pays. »

Le ministre congolais, a rappelé qu’à ce jour que « le secteur industriel congolais ne contribue qu’à hauteur de 8% du produit intérieur brut (PIB) du pays. »

Avec APA 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
ComplexeCongoGMKindustriePointe NoireSassou

Related Articles

Congo : L’hôpital de Mossendjo manque du personnel et de médicaments depuis 2010

Le manque du personnel soignant depuis 2010 a été déploré par des habitants de la ville de Mossendjo dans le

Congo – Brazzaville : La fameuse affaire Mbere évoquée à Oyo dans le secret de Sassou N’Guesso?

L’affaire Daniel Mbere contre Warid Congo SA qui défraie depuis un moment les chroniques judiciaires et médiatiques au Congo serait

Les étudiants expulsés de la RDC ont déjà perdu deux années scolaires à cause de «Mbata ya Bakolo»

Les années scolaires 2013-2014 et 2014-2015 sont déjà perdues pour les ¾ des 1450 étudiants du Congo-Brazzaville, expulsés précipitamment de

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils