Pétrole : le Congo joue la carte diplomatique auprès des pays de l’Appo

Le président congolais Denis Sassou Nguesso

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger sillonne, depuis le 25 mars, quelques capitales africaines en compagnie de son collègue des Hydrocarbures.

Jean-Claude Gakosso et Jean-Marc Thystère Tchicaya ont débuté leur périple par Luanda, en Angola, avant de le poursuivre par Libreville (Gabon), Malabo (Guinée équatoriale) et Abuja (Nigeria), le 28 mars.

Cette tournée, décidée par le président de la République, Denis Sassou-N’Guesso, s’inscrit dans la perspective de la tenue, le 2 avril à Malabo, du conseil des ministres des pays membres de l’Organisation des pays producteurs de pétrole africains (Appo, dans son sigle anglais).

Il s’agit pour les deux ministres en mission d’expliquer aux chefs d’Etat qui les ont reçus la vision du Congo pour cette organisation. En Angola, Jean-Claude Gakosso et Jean Marc Thystère Tchicaya ont été reçus par le président Joao Lourenço.

Si à Libreville, les deux émissaires du président congolais ont été reçus à la primature, à Malabo, c’est le président Obiang Nguema Mbasogo qui leur a accordé son hospitalité.

Ici et là, c’est le même plaidoyer pour le Congo qui envisage une place de choix au sein de l’Appo, notamment en abritant son siège.

D’autres destinations sont annoncées avec, au menu, les mêmes mobiles. Le Tchad et la République démocratique du Congo sont également les pays où Jean-Claude Gakosso et Jean Marc Thystère Tchicaya devraient s’y rendre.

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
AppoCongopétrole

Related Articles

Pointe-Noire : Des parents en difficulté de payer les frais d’écolage dans les écoles privées

De nombreux élèves inscrits dans les établissements scolaires privés de Pointe-Noire, la capitale économique du Congo, devraient affronter l’une des

Congo : Colonel Jules Monkala Tchoumou, nouveau préfet de la Bouenza

Par décret n° 2017-9 du 24 janvier 2017, le président de la République a nommé trois nouveaux préfets. Il s’agit

Congo : des pays francophones réfléchissent aux moyens de lutte contre le blanchiment d’argent

Une réunion des spécialistes du blanchiment d’argent de dix-huit pays francophones, africains et européens, s’est ouverte mardi à Brazzaville, dans

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils