Moulay El Hassan a représenté Mohammed VI, souffrant, aux obsèques de Jacques Chirac

Le Prince Moulay EL Hassan du Maroc avec Emmanuel et Brigitte Macron à Paris, le 30 septembre 2019 © Reuters

Le Prince Moulay EL Hassan du Maroc avec Emmanuel et Brigitte Macron à Paris, le 30 septembre 2019 © Reuters

Le roi du Maroc Mohammed VI sera absent ce lundi 30 septembre aux obsèques de l’ancien président français Jacques Chirac pour cause de maladie. Il sera représenté par le prince héritier Moulay El Hassan, a annoncé le cabinet royal. Le monarque de 56 ans a « récemment contracté une pneumopathie bilatérale aiguë d’origine virale », son médecin personnel ayant prescrit « un repos médical de quelques jours », a indiqué le Palais dans un communiqué.

« Grand ami du Maroc« 

Le roi sera absent aux obsèques de ce « grand ami du Maroc », mort le 26 septembre à 86 ans, alors qu’il prévoyait de s’y rendre pour « présenter, à titre privé, ses condoléances à la famille et aux proches du défunt président Jacques Chirac, eu égard aux fortes et profondes relations qui ont toujours lié les deux familles ».

Mohammed VI sera représenté par son fils, le prince héritier Moulay El Hassan, 16 ans, qui accompagne régulièrement son père aux grands rendez-vous diplomatiques.

Relations étroites

Jacques Chirac entretenait des relations personnelles étroites avec Hassan II, père de l’actuel roi, et est resté proche de son fils à son arrivée sur le trône en 1999. Il passait fréquemment ses vacances dans le royaume.

L’évocation de la santé du souverain est assez rare au Maroc. En février 2018, il avait été opéré du cœur et six mois auparavant, il avait subi une intervention chirurgicale pour une lésion bénigne à l’œil. En novembre 2014, il avait reporté une visite officielle en Chine pour un « syndrome grippal aigu ».

Avec AFP 

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale. Des guerres et conflits à la politique, au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie.



Related Articles

Crise au Burkina : le Général Diendéré veut rester président

Le Général Gilbert Diendéré veut rester président du Burkina Faso pour une transition dont la durée reste à déterminer. La

Robert Mugabe appelle les pays Francophone d’Afrique à arracher leur totale indépendance

Au terme de sa visite d’Etat de deux jours effectuée en Afrique du Sud, le président du Zimbabwe, s’en est

Burkina: la médiation propose de restaurer le président Kafando et d’amnistier les putschistes

Les médiateurs de la Cédéao ont proposé dimanche soir à Ouagadougou un projet d’accord politique de sortie de crise au

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils