Skip to content

Mondial 2018 : tirage des éliminatoires de la zone Afrique

[GARD align= »center »]

Samuel Eto'o
L’attaquant camerounais Samuel Eto’o lors du tirage des qualifications au Mondial-2018, à Saint-Pétersbourg, le 25 juillet 2015

Le match Angola-Afrique du Sud représente l’affiche du 2e tour des qualifications de la zone Afrique pour le Mondial-2018, après le tirage au sort effectué samedi à Saint-Pétersbourg (Russie).

Cinq pays africains participeront à la Coupe du monde en Russie.

1er tour (octobre 2015)

Les 26 nations les moins bien positionnées au classement Fifa disputent le premier tour par matches aller-retour à élimination directe.

Somalie – Niger

Sud-Soudan – Mauritanie

Gambie – Namibie

Sao Tomé et Principe – Ethiopie

Tchad – Sierra Leone

Comores – Lesotho

Djibouti – Swaziland

Erythrée – Botswana

Seychelles – Burundi

Liberia – Guinée Bissau

Centrafrique – Madagascar

Maurice – Kenya

Tanzanie – Malawi

2e tour (novembre 2015)

Les 13 vainqueurs du 1er tour et les 27 autres nations du continent disputent le 2e tour par matches aller-retour à élimination directe.

Somalie ou Niger / Cameroun

Sud-Soudan ou Mauritanie / Tunisie

Gambie ou Namibie / Guinée

Sao Tomé et Principe ou Ethiopie / Congo

Tchad ou Sierra Leone / Egypte

Comores ou Lesotho / Ghana

Djibouti ou Swaziland / Nigeria

Erythrée ou Botswana / Mali

Seychelles ou Burundi / RD Congo

Liberia ou Guinée Bissau / Côte d’Ivoire

Centrafrique ou Madagascar / Sénégal

Maurice ou Kenya / Cap-Vert

Tanzanie ou Malawi / Algérie

Soudan – Zambie

Libye – Rwanda

Maroc – Guinée équatoriale

Mozambique – Gabon

Bénin – Burkina Faso

Togo – Ouganda

Angola – Afrique du Sud

3e tour (octobre 2016-novembre 2017)

Les 20 vainqueurs du 2e tour sont répartis en cinq groupes de quatre (lors d’un tirage au sort dont les modalités et la date seront déterminés à la fin du 2e tour). Les cinq vainqueurs de groupes sont qualifiés pour la phase finale.

Par l’AFP

Partagez cet articles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

En continu

Suivez-nous

Newsletter

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater