Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Afrique

Maroc: les autorités interdisent la fête de la bière de Casablanca

Photo Jenny Downing/ Flickr/ CC

Photo Jenny Downing/ Flickr/ CC

La fête de la bière de Casa, le festival annoncé par la société Brasseries du Maroc, ne pourra plus se tenir. Les autorités de la ville de Casablanca ont interdit lundi la campagne de communication de la société Brasseries du Maroc qui voulait organiser «un festival de la bière» sur un mois à partir du 08 octobre. Interdiction qui frappe du coup l’évènement.

Ce festival censé être une première au Maroc a été interdit par les autorités de Casablanca parce qu’il n’aurait pas respecté «les règles et les procédures en vigueur», selon Jeune Afrique. Les organisateurs indiquent que le festival est un évènement organisé uniquement dans les bars et non à l’air libre. Le leader marocain de la bière, Brasseries du Maroc, filiale du français Castel et cotée à la Bourse de Casablanca, compte booster ses ventes de boissons alcoolisées grâce à cette fête de la bière.

Cette interdiction ne devrait pas plaire aux jeunes qui s’étaient emballés à l’annonce du festival, anticipant une version casablancaise de l’«Oktoberfest» de Munich. Tout est parti de la contestation du Mouvement unicité et réforme (MUR), bras idéologique du Parti justice et développement (PJD au pouvoir – islamiste). Ce mouvement avait condamné l’organisation d’un festival promouvant «la mère de tous les vices» et appelant à son annulation. 

L’appel du MUR a été soutenu par les prédicateurs Hassan Kettani et Abdelbari Zemzmi qui ont fustigé, par voie de presse, une mascarade. Ils ont estimé que «la fête de la bière» est en confrontation avec les valeurs, l’identité et la loi du Maroc. 

Au Maroc, les débits d’alcool sont autorisés mais ne sont pas gérés par les mairies. Ils sont gérés par les wilayas qui sont dépendantes du ministère de l’Intérieur.

La loi marocaine n’autorise la consommation d’alcool que pour les étrangers. Un marocain qui achète ou consomme de l’alcool s’expose à des peines de prison. Ce n’est pas pour autant que les marocains ne boivent pas. La plupart ont adopté le précepte «vivons heureux, buvons cachés!».

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils