Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

L’UE prête à soutenir le Congo dans ses négociations avec le FMI

Raul Mateus Paula et Calixte Nganongo.

L’ambassadeur de l’Union européenne (UE) au Congo, Raul Mateus Paula avec le ministre des Finances et du Budget, Calixte Nganongo.

Le partenaire européen pourrait appuyer le gouvernement congolais à juguler la crise de la dette. Le sujet a été évoqué, le 1er février à Brazzaville, lors d’un tête-à-tête entre le ministre des Finances et du budget, Calixte Nganongo, et l’ambassadeur de l’Union européenne (UE) au Congo, Raul Mateus Paula.

« Le ministre m’a retracé, d’une manière très claire, les différentes étapes de ces négociations. Je pense que c’était extrêmement fructueux et très utile, et nous allons voir comment soutenir le Congo dans ces différentes étapes, c’est-à-dire dans cette phase difficile de la dette, qui n’est qu’une étape. Je pense que le Congo a toutes les conditions pour la dépasser », a déclaré le diplomate au sortir de l’entretien.

La dette publique constitue un frein pour la croissance de l’économie nationale et la stabilité macroéconomique du pays. Estimé à plus de cinq mille milliards de francs CFA, soit 110% du produit intérieur brut, le passif de l’Etat est détenu majoritairement par les traders (29,9%) et la Chine (34,15%). Les discussions entamées par le gouvernement avec le Fonds monétaire international devraient aboutir à la conclusion d’un programme de coopération économique soutenu par cette institution de Bretton Woods.

Le même jour, le ministre des Finances a reçu les représentants de deux sociétés chinoises. D’abord, la société China-State, chargée de la construction de la route lourde Pointe-Noire et Brazzaville, du complexe sportif la Concorde de Kintélé et du siège de la Banque sino-congolaise pour l’Afrique (BSCA-Bank) à Brazzaville. Ensuite, la société China Gezhouba Group Company Limited Congo SARL, qui a construit le barrage de Liouesso, dans la Sangha. 

Avec les deux entreprises, il a été question du paiement de la dette liée aux travaux de construction de ces infrastructures. Les sociétés chinoises ont obtenu, d’après le ministère, les garanties de paiement par le gouvernement congolais. 

Fiacre Kombo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

International

Des secteurs essentiels comme celui de l’agriculture souffrent du manque de main-d’oeuvre qui menace les récoltes. Un décret va permettre la régularisation d’environ 200.000...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils