Les Sénats du Congo et de France renouent le dialogue

Christophe-André Frassa et Pierre Ngolo

Les Sénats congolais et français se sont engagés, mercredi, à Brazzaville, à renouer le dialogue distendu depuis vingt-cinq ans.

Les chambres hautes des parlements des deux pays se sont engagés, le 17 avril à Brazzaville, à renouer le dialogue distendu depuis vingt-cinq ans, au terme de l’échange que la délégation du groupe interparlementaire d’amitié France-Afrique centrale, conduite par Christophe-André Frassa, a eu avec le président du Sénat congolais, Pierre Ngolo.

« Nous avons une relation qui est longue, ancestrale et il y avait un constat de part et d’autre avec le président Ngolo, c’est qu’il n’y avait plus de visite du groupe France-Afrique centrale depuis, hélas vingt-cinq ans. Et donc, c’était une décision que nous avons prise au groupe France-Afrique au Sénat français que nous avons exprimée lors de la visite du président Pierre Ngolo, au mois de septembre de l’année dernière, quand il a été reçu par le président Gérard Larcher, de venir ici à Brazzaville pour retisser le lien, pour le retendre pour qu’il ne soit plus distendu et c’est le but de cette visite », a déclaré Christophe-André Frassa au sortir de l’entretien.

La même délégation a également rencontré le groupe d’amitié Congo-France conduit par son président, le sénateur Daniel Abibi. Les deux parties ont passé en revue les différents domaines qui pourront être approfondis afin d’asseoir cette coopération, notamment au niveau d’échange d’expériences dans les domaines législatif, de contrôle de l’action gouvernementale, de la représentation des collectivités locales et bien d’autres.

Christophe-André Frassa est revenu sur le message du président du Sénat français, Gérard Larcher, qui a invité son homologue congolais et une partie de sa délégation à prendre part, le 13 juin prochain; à la réunion des Sénats d’Europe qui se tiendra à Paris, plus précisément au Sénat français.

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
Christophe-André FrassaCongoFrancePierre Ngolo

Related Articles

Congo – Brazzaville : près de 3000 personnes escroquées

Une entreprise fictive opérant à Brazzaville, dénommée Société de Travaux Divers (STD) avait recruté environ 3000 personnes, majoritairement des femmes,

Congo : L’emprunt obligataire lancé par le gouvernement a permis de lever 192 milliards 304 millions de FCFA

La première opération de ce type lancée par le pays dans l’espace Cemac a été sursouscrite à hauteur de 193

Congo – Brazzaville : La fameuse affaire Mbere évoquée à Oyo dans le secret de Sassou N’Guesso?

L’affaire Daniel Mbere contre Warid Congo SA qui défraie depuis un moment les chroniques judiciaires et médiatiques au Congo serait

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils