Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Sport

Le président de la Fédération congolaise de Handball suspendu de ses fonctions

Henri Joseph Parra

Mr Henri Joseph Parra

Le président de la Fédération congolaise de Handball (Fécohand)  a maille à partir avec la plupart de ses collaborateurs. Le 6 décembre au siège d’Interclub, plus de 2/3 des conseillers fédéraux  l’ont suspendu  de ses fonctions du président de la Fécohand pour mauvaise gestion pendant que d’autres  de ses collaborateurs recevaient des blâmes.

« Le conseil s’est prononcé sur la gestion unipersonnelle du président Parra et des sanctions à prendre en vue de la remise sur orbite du handball congolais. Conformement à l’article 130 des statuts de la Fécohand, Henri Joseph Parra est suspendu de ses fonctions et ce jusqu’au prochain congrès. Reçoivent des blâmes Tanguy Yoka, 4e vice-président, Opelé Oboro Obéya, Modestin Mienandi, Senni Evariste Massamba et Baron Ayombo »

C’est une démonstration de force que ces conseillers ont montré à Henri Joseph Parra à une semaine de la tenue du conseil fédéral que ce dernier a convoqué pour le 12 décembre. Aura-t-il  des moyens de renverser la situation en sa faveur  ? cette question trouvera certainement la réponse  le dimanche prochain.  Mais ce 6 décembre, plus de 2/3 des conseillers   lui ont tourné le dos. Sur les trente- huit conseillers attendus, vingt ont répondu à la convocation, trois excusés contre treize absents dont cinq dans les ligues non fonctionnelles comme celle des Plateaux, Pool, Cuvette Ouest, la Sangha et  la Lekoumou.  

Ils étaient rassemblés pour analyser la situation actuelle du handball congolais s’appuyant sur les articles 19, 22 et 27 des statuts et règlement de la fédération qui leur donnent le droit. Cette convocation a été motivée par une lettre ouverte datée du 19 septembre dans laquelle sept des douze membres du conseil exécutif de la Fécohand dénonçaient les déviances du président de la Fécohand et de ses collaborateurs.  Ils ont rétabli dans ses fonctions du secrétaire général Victor Keita Itoua. Il était suspendu le mois dernier par Henri Joseph Parra pour insubordination et usurpation du pouvoir.

« Statuant contradictoirement, le conseil a pris une série de résolutions allant dans le sens de l’assainissement et de la redynamisation des instances de la Fécohand et a appélé l’ensemble des associés de la Fécohand à contribuer efficacement à la réussite du prochain congrès », indique le conseil avant de se prononcer pour un audit par les instances compétentes et habilitées de la gestion administrative et financière de la Fécohand.

James Golden Eloué
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils