Le plus haut conseiller politique chinois visite un village congolais auquel la Chine s’apprête à offrir des télévisions numériques

Wang Yang et Thierry Moungalla

M. Wang était accompagné par Thierry Moungalla, ministre de la Communication et des Médias du Congo, et porte-parole du gouvernement congolais

Au cours d’une visite officielle en République du Congo, Wang Yang, président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), a visité mardi un village qui s’apprête à recevoir la télévision par satellite grâce à un programme d’aide chinois.

A Kintélé, un village dans la banlieue de Brazzaville, la capitale du pays, M. Wang a assisté à une présentation des progrès réalisés par le projet « Accès à la télévision par satellite pour 10 000 villages africains ». Il a également visité une salle publique de projection de télévision numérique, et s’est entretenu avec les villageois.

M. Wang était accompagné par Thierry Moungalla, ministre de la Communication et des Médias du Congo, et porte-parole du gouvernement congolais.

Ce projet est l’un des résultats du Forum de coopération Chine-Afrique 2015, qui s’est tenu à Johannesbourg, en Afrique du Sud, et au cours duquel le gouvernement chinois s’est engagé à apporter un accès au service de télévision par satellite à 10 000 villages africains dans quelque 30 pays d’Afrique, et à offrir des décodeurs TV à 200 000 familles africaines.

En tant que bénéficiaire du projet, la République du Congo verra 100 villages profiter de cette opportunité. La Chine a déjà terminé ses recherches préliminaires dans les villages concernés, ainsi que la première phase de formation technique que comprend le projet.

La Chine a également construit deux sites de démonstration pour promouvoir le projet, et la seconde phase de formation technique et d’installation devrait débuter sous peu.

Au total, 20 systèmes de télévision numérique ont été installés à Kintélé.

Deux autres systèmes de projection alimentés par énergie solaire et un système de télévision numérique ont été installés dans des écoles et des lieux publics. Ils serviront à diffuser des programmes à la fois locaux et chinois.

La République du Congo est la première étape d’une tournée qui doit conduire M. Wang dans trois pays d’Afrique. Arrivé lundi en République du Congo, il se rendra ensuite en Ouganda et au Kenya.

Avec Xinhua 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
aideChineCongo

Related Articles

14ème édition du SMIB-Brazzaville 2017 : Le Kenya sur la plus haute marche de podium en version féminine

La kenyane Agness Barsosio, pour la 3ème fois consécutive vient de remporter le Semi-marathon international de Brazzaville (SMIB) en version

Jeux de la Francophonie: Le Cameroun prend le meilleur sur le Congo (2-0) dans la poule B

Le Cameroun, en match de la deuxième journée de la poule B comptant pour les 8e jeux de la Francophonie,

Congo – Message sur l’état de la nation : Des annonces fortes qui attendent d’être concrétisées

Réduire le train de vie de l’Etat, épousseter l’appareil judiciaire pour s’attaquer de front aux antivaleurs, réformer l’administration, les entreprises

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils