Le ministre congolais des Postes appelle les partenaires à soutenir la Poste congolaise

Léon Juste Ibombo

Le ministre des Postes et télécommunications, Léon Juste Ibombo ©DR

L’activité postale au Congo doit intégrer le e-commerce comme levier de croissance parce qu’il constitue le meilleur partenaire pour les entreprises amenées à vendre leurs produits sur des plates-formes en ligne, a soutenu, le 8 octobre à Brazzaville, le ministre des Postes, télécommunications et communications électroniques, Léon Juste Ibombo, dans une déclaration à l’occasion de la célébration de l’événement.

« La Société des postes et de l’épargne du Congo doit ainsi s’appuyer sur le numérique afin d’asseoir une nouvelle dynamique. Rappelons ici que l’ensemble des postes du monde est confronté à la baisse des services liés au courrier. Il apparaît donc que le commerce électronique représente un des nouveaux moteurs de croissance de notre entreprise publique », a assuré le ministre Léon Juste Ibombo.

La journée mondiale de la poste est célébrée cette année sur le thème « La poste : livrer du bien au monde entier ». Un thème qui rappelle le rôle indéniable de la poste dans la vie des citoyens, en fournissant à tous des services de communication abordables, fiables et dignes de confiance, par son obligation du service universel.

Au Congo, le thème de la journée appelle une fois de plus la nécessité d’améliorer les services postaux à travers le numérique car, à en croire Léon Juste Ibombo, « la révolution du digital est en train de changer non seulement notre façon de vivre mais également notre façon de voir et concevoir le monde ». Pour ce faire, a-t-il souligné, le gouvernement œuvre, en rapport avec les objectifs du Plan national de développement 2018 – 2022, au redéploiement de la poste à travers le pays ainsi qu’à sa modernisation et la promotion des nouveaux produits par « la réalisation des travaux d’implémentation du courrier hybride, l’information des services de transfert de fonds, la mise en place d’un système d’information ». 

Léon Juste Ibombo a, par ailleurs, évoqué le renforcement du cadre juridique et institutionnel de l’activité postale, avec en toile de fond la finalisation de la concession du service postal universel, la prise des textes d’application de la loi postale et la constitution d’un fonds du Service postal universel. Ces démarches en cours devront encourager l’activité postale à jouir, en plus, des faveurs du numérique dont les initiatives locales sont déjà lancées. « J’en appelle aux partenaires aussi bien du domaine de la banque-assurance que des TIC à accompagner la poste congolaise dans cette grande mutation vers la poste de demain », a sollicité le ministre de tutelle.

Quentin Loubou 

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
CongoLéon juste IbomboPoste congolaise

Related Articles

Troubles de lundi à Brazzaville : 55 suspets présentés à la presse

Le président de la Commission mixte d’enquête, Thomas Bakala Mayinda, a fait mercredi un bilan provisoire des opérations qui ont

Congo – Affaire Chacona : les avocats des ayants droit et de la défense récusent la constitution de l’Etat comme partie civile

Le procès des six policiers accusés dans l’affaire dite de la tragédie du commissariat de Chacona, ayant causé la mort

Un Dimanche à Brazzaville

  Ce clip est un teaser du documentaire  « Dimanche à Brazzaville » (Sunday in Brazzaville) d’Enric Bach & Adrià Monés. Plus d’infos

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils