Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

International

Le gouvernement Ivoirien : « La situation au Burkina est une situation interne, nous ne nous en mêlons pas »

Alassane Ouattara, ce lundi 20 juillet 2015, par l’aéroport international Maya Maya.

Alassane Ouattara, ce lundi 20 juillet 2015, par l’aéroport international Maya Maya.

Beaucoup attendait la réaction d’Alassane Ouattara le président Ivoirien sur la situation qui prévaut au Burkina Faso depuis que le général Diendéré a évincé le régime de transition dirigé par le tandem Kafando – Isaac Zida.

Le Gouvernement ivoirien a en effet réagi ce vendredi sur la situation du Burkina Faso par la voix de son porte-parole Bruno Koné lors d’un point de presse tenu à Abengourou dans l’Est du pays. A la question d’un confrère qui voulait avoir la réaction des autorités Ivoiriennes sur le putsch qui a eu lieu au Burkina en milieu de semaine, Bruno Koné a indiqué que « le gouvernement ivoirien suit avec une attention particulière ce qui se passe au Burkina Faso ». C’est une « situation interne » dont les autorités ivoiriennes ne veulent « se mêler » à soutenu le porte parole du gouvernement qui a aussi affirmé que « Le Président et le gouvernement suivent avec une attention particulière ce qui se passe au Burkina Faso parce que c’est un pays proche, parce que c’est un pays avec lequel nous avons une histoire particulière et parce que ce pays a des millions d’habitants ici », a soutenu Bruno Nagbané Koné.

Cette réaction des autorités Ivoiriennes intervient alors qu’une certaine opinion la soupçonnerait de manipuler les dessous de cette crise pour la réintroduction des candidats proches de Compaoré. Des indiscrétions vont jusqu’à même dire que le président Ivoirien ; Alassane Ouattara dont on sait être  proche de Blaise Compaoré est même prêt à peser de son poids sur les instances de la CEDEAO pour obtenir le rétablissement dans le processus électoral des candidatures pro-Compaoré. Tous les candidats proches de Blaise Compaoré avaient été exclu de la présidentielle prochaine qui devait se tenir le 11 octobre prochain.

Avec l’arrivée cet après midi à Ouaga des présidents Sénégalais Macky Sall et Beninois, Yayi Boni pour le compte de la CEDEAO on pourrait espérer une issue rapide à cette crise qui plonge le pays  dans une grave crise politico militaire qui risque de déstabiliser la sous region ouest Africaine.  

Oeildafrique

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils