Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Le Congo s’imprègne du système cadastral et foncier ivoirien

Le ministre des Affaires foncières et du domaine public, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou a effectué une visite de travail du 08 au 12 mai à Abidjan en République de Côte d’Ivoire. Cette visite s’inscrivait dans le cadre du partage d’expérience entre les deux pays dans le domaine foncier, cadastral et domanial.

A Abidjan, le ministre congolais des Affaires foncières a rencontré les deux ministres ivoiriens en charge du domaine foncier, notamment le ministre de la Construction et de l’habitat ainsi que le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, qui lui a donné un aperçu de la question foncière depuis le droit coutumier jusqu’à la loi de 1998 sur le foncier en passant par les textes coloniaux qui régissaient ce domaine dans ce pays.

L’expérience ivoirienne est d’autant plus importante pour la République du Congo, a indiqué  Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, du fait qu’en Côte d’Ivoire, il y a deux fonciers, le foncier rural qui est géré par le ministère de l’Agriculture et du développement rural et le foncier urbain, dirigé par le ministère de la Construction et l’habitat.

Avec ses homologues ivoiriens, les échanges ont porté sur l’expérience de la sécurisation du foncier rural, du foncier urbain, du domaine public, du cadastre et enfin de l’impôt foncier, une chose que Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou veut mettre en exergue dans son pays. « Au Congo l’impôt foncier n’est pas bien compris, alors qu’en Côte d’Ivoire il est dans les mœurs, et notre tâche est de faire de telle sorte que l’impôt foncier qui existe soit mis en exergue dans l’intérêt de la République », a-t-il dit.

Pendant cette visite de travail, le ministre congolais a eu des entretiens avec diverses structures concernées par la question foncière, notamment avec l’ordre des géomètres experts de la Côte d’Ivoire et les responsables de l’institut polytechnique de Yamoussoukro. « Cet institut a accepté d’accompagner les cadres congolais pour leur recyclage et  leur formation en matière foncière, d’ici là, dans un temps aussi court, nous allons commencer avec la première vague de formation qualifiante avec les géomètres et les topographes. Nous pensons que cela est très important pour nous de pouvoir donner de la matière et de créer une certaine compréhension de la gestion de la terre », a dit le ministre des Affaires foncières et du domaine public.

Rappelons qu’au-delà des rapports entre structures, l’idéal du ministre des Affaires foncières et du domaine public est d’aboutir à un accord de coopération entre la République du Congo et la Côte d’Ivoire en matière de gestion foncière.

Hugues Prosper Mabonzo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils