Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Italie : Un Ivoirien licencié de son travail pour avoir célébré la victoire de la Suède

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=« center”]

Buffon réconforte Bonnucci © Getty Images
Buffon réconforte Bonnucci © Getty Images

Un immigré Ivoirien vivant dans la ville Italienne de Perugia a été licencié par son employeur pour avoir célébré l’élimination de l’équipe nationale D’Italie face à la Suède dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde 2018 qui aura lieu en Russie.

Hier à San Siro à Milan, l’Italie n’a pas pu se qualifier pour la Russie 2018 après avoir été tenu en échec par la sélection suédoise. Pour la première fois depuis 60 ans, l’Italie sera absente à une coupe du monde. Une déception que les supporteurs de ce pays ont du mal à digérer. L’un d’eux, un chef d’entreprise n’a pas trouvé mieux que de licencier son travailleur Ivoirien qui s’est réjoui de la qualification suédoise.

[GARD align=« center”]

Pourtant la veille, le même Italien s’est moqué des Éléphants de la Côte D’Ivoire, éliminés par les Lions de l’Atlas du Maroc à Abidjan. A son tour, il n’a pas supporter les rires moqueurs de l’Ivoirien.

Très tôt ce mardi matin, l’Ivoirien qui est employé dans un restaurant comme cuisinier s’est dirigé vers son patron avec lequel pourtant il entretenait une bonne relation, pour lui rappeler l’élimination de sa sélection. « Patron, je vous l’avais dis que sans le Noir Balotelli, votre équipe n’ira pas loin »

L’Italien qui est resté silencieux durant les dix minutes qui ont duré la moquerie de son employé a décidé de le virer.Une décision que les travailleurs de ce restaurant de Perugia ont jugé trop sévère et un peu déplacée. Fabrice Seri, l’Ivoirien a été prié par ses collègues d’aller chez lui en attendant que le patron ne se ressaisisse.

[GARD align=« center”]

Laissez un commentaire