Intervention de la police cubaine contre une manifestation d’étudiants congolais

des Étudiants Congolais à Cuba

Des Étudiants Congolais à Cuba

La police cubaine est intervenue lundi contre une manifestation d’étudiants en médecine congolais à La Havane, qui réclamaient au gouvernement du Congo-Brazzaville le paiement de leurs bourses, ont informé mardi les autorités.

« Il y a eu des incidents violents, qui ont requis l’intervention des forces de l’ordre« , a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué publié dans le journal officiel Granma.

« Ce genre d’indisciplines ne sera pas permis« , a mis en garde le ministère.

Depuis plusieurs jours, des dizaines d’étudiants congolais sont rassemblés face à l’ambassade de leur pays pour dénoncer le non-paiement des bourses dont ils sont normalement bénéficiaires.

Cuba accueille chaque année des centaines de jeunes, venus principalement d’Amérique latine et d’Afrique, pour étudier la médecine sur l’île, avec des bourses de leurs pays pour couvrir leurs dépenses personnelles.

Selon le communiqué du ministère cubain, le retard de paiement est dû à des « difficultés affrontées par le ministère de l’Education supérieure » au Congo-Brazzaville.

Ce n’est pas la première fois que des étudiants congolais manifestent ainsi face à leur ambassade, située sur l’avenue principale du quartier résidentiel de Miramar, mais jusqu’à présent aucun fait de violence n’avait été enregistré, ni d’intervention de la police.

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale. Des guerres et conflits à la politique, au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie.



Related Articles

Congo : transferts monétaires aux ménages les plus démunis de Brazzaville

Les premiers transferts monétaires accordés aux ménages les plus démunis de la capitale congolaise dans le cadre du projet Lisungi

Congo : Recrudescence de l’insécurité à Pointe-Noire

A quelques semaines des fêtes de fin d’année, des cas réguliers de vols de téléphones mobiles et des sacs de

Mende répond à Ayrault « Après avoir allumé le brasier », Ayrault « évacuera ses compatriotes et laissera les Congolais se débrouiller

Le gouvernement congolais a accusé mardi le chef de la diplomatie française Jean Marc Ayrault d’ »encourager les extrémistes » dans ses

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils