Skip to content

Gabon : Ali Bongo se déclare prêt à dialoguer de tout y compris des mandats politiques

[GARD align= »center »]

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba, lors de la présentation de son bilan de 7 ans au pouvoir mardi à Libreville, deevant les députés et sénateurs réunis en congrès au palais de l’Assemblée nationale, s’est déclaré prêt à dialoguer de tout y compris des mandats politiques.

« Je suis prêt à discuter de tout y compris des mandats politiques », a-t-il lâché devant les parlementaires, « mais dans un cadre légal », a-t-il affirmé, laissant entendre qu’une telle discussion ne peut se faire que dans le cadre du Conseil national de la démocratie (CND).

La petite phrase du président Bongo Ondimba laisse croire qu’il est désormais ouvert à une révision de la constitution pour limiter le nombre de mandats présidentiels.

Selon l’actuelle constitution révisée en 2003, le président de la République est élu pour un mandat de 7 ans renouvelable autant de fois. Toutes les élections politiques se tiennent en un tour unique.

Les opposants ont toujours réclamé durant le septennat finissant la révision de la constitution pour limiter le nombre de mandats présidentiels à 2 de 5 ans. Ils veulent également ramener les scrutins politiques à deux tours au lieu d’un seul comme actuellement.

Candidat à sa propre succession à l’élection présidentielle du 27 août prochain, Ali Bongo Ondimba, a dit qu’il travaillera davantage pour améliorer le cadre de vie des Gabonais, s’il est réélu.

[GARD align= »center »]

Partagez cet articles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

En continu

Suivez-nous

Newsletter

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater