Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

International

France: le fils de Laurent Fabius placé en garde à vue pour faux, escroquerie et blanchiment

Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères|AFP

Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères|AFP

Mis en cause dans une affaire de faux, de blanchiment d’argent et d’escroquerie, Thomas Fabius a été placé en garde à vue à Nanterre, indiquent des sources concordantes confirmant une information de la chaîne iTélé. Son appartement, situé boulevard Saint-Germain à Paris, a également été perquisitionné mardi 15 décembre au matin.

Le parquet de Paris avait ouvert le 27 juin 2013 une information judiciaire pour faux, escroquerie et blanchiment, confiée aux juges d’instruction René Cros et Roger Le Loire. Les magistrats du pôle financier s’intéressaient notamment à différents flux financiers ayant transité sur les comptes du fils aîné du ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius.

Un appartement à 7 millions d’euros

Une plainte, déposée en octobre 2011, avait donné lieu en mai 2012 à l’ouverture d’une enquête préliminaire. S’en était suivis deux signalements Tracfin, l’organisme antiblanchiment du ministère des finances, dont l’un portait sur les mouvements d’argent ayant précédé l’acquisition d’un luxueux appartement au cœur de Paris pour quelque 7 millions d’euros. Un achat qui a suscité la perplexité des enquêteurs. Son avocat, Me Cyril Bonan, a assuré que celui-ci avait été financé « pour partie par un apport et pour partie par un emprunt bancaire ».

Thomas Fabius avait déjà eu des ennuis judiciaires en 2009, quand une association autour d’un projet de carte de paiement à puce pour l’Afrique a fini par tourner court. Un entrepreneur, partie prenante de l’affaire, avait porté plainte, et en juin 2011 l’intéressé avait fini par reconnaître avoir « détourné des fonds à hauteur de 90 000 euros » lors d’une procédure de plaider-coupable.

Aux Etats-Unis, Thomas Fabius est également visé par un mandat d’arrêt pour avoir émis des chèques sans provision pour un montant supérieur à 3,5 millions de dollars (3,2 millions d’euros) lors d’une folle équipée dans des casinos de Las Vegas. Les faits remontent à 2012.

(Lemonde)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils