France : Le congolais qui voulait  » kidnapper  » et  » torturer » Macron a été arrêté par les forces de l’ordre

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron (Photo by BENOIT TESSIER / POOL / AFP)

Un Congolais de 40 ans a menacé de kidnapper et torturer Emmanuel Macron car ce dernier l’aurait « envoûté ».

C’est un message pour le moins étrange qu’a reçu le président de la République française vendredi soir, comme le rapporte La Montagne. Un Congolais de 40 ans habitant Clermont-Ferrand lui a en effet envoyé un courrier faisant part de son intention de le « kidnapper » et de le « torturer ».

Si l’on aurait pu penser qu’il s’agit d’une nouvelle protestation contre la réforme des retraites qui suscite le débat en France, la raison avancée est bien plus surprenante. L’homme de 40 ans affirme en effet qu’Emmanuel Macron l’aurait « envoûté ».

Recherché par les forces de l’ordre, le Congolais était dans un premier temps introuvable. Jusqu’à ce qu’il appelle samedi matin le commissariat en faisant une nouvelle fois part de ses intentions. Ce qui a permis aux policiers d’arrêter le quadragénaire à son domicile. Tenant des propos incohérents, il a été placé dans un hôpital psychiatrique.

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongolaisFrancekidnapperMacron

Related Articles

Gambie: tentative manquée de coup d’Etat

Des soldats gambiens ont attaqué tôt mardi matin le palais présidentiel à Banjul et ont été repoussés, en l’absence de

Alcool: les buveurs tchadiens sont les champions du monde

Le Tchad, avec ses buveurs capables d’avaler 34 litres d’alcool pur par an, arrive en tête des pays consommateurs devant les

États-Unis : Loretta Lynch devient la première femme noire ministre de la Justice

Les sénateurs américains ont enfin validé, jeudi, la nomination de Loretta Lynch au poste de ministre de la Justice. Choisie

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils