Fibre optique : Enfin le Congo et le Gabon interconnectés

Alain Claude Bilie By Nze, et son homologue congolais, Léon Juste Ibombo

Alain Claude Bilie By Nze, et son homologue congolais, Léon Juste Ibombo

La ville de Bakoumba dans la province du Haut-Ogooué au Gabon a accueilli vendredi la cérémonie de lancement officiel de l’interconnexion en fibre optique entre le Congo-Brazzaville et le Gabon, en présence du ministre gabonais de l’Economie numérique, Alain Claude Bilie By Nze, et son homologue congolais, Léon Juste Ibombo.

La mise en service effective de l’interconnexion entre le Gabon et le Congo par fibre optique marque la première phase de ce projet communautaire CAB entamé en 2015. Il relie le continent à l’Europe par câbles sous-marin SAT-3 et ACE en haut débit et vise à réduire de façon considérable, le coût élevé des télécommunications/TIC sur le climat des affaires en Afrique centrale. Tout comme il vise aussi la création d’emplois ainsi qu’une extension de la production des biens et services.

Financée par la Banque mondiale, l’interconnexion par fibre optique est un projet sous-régional qui concerne l’ensemble des Etats d’Afrique et ambitionne de réduire la fracture numérique.

Kintélé, une banlieue de Brazzaville au Congo, marque le premier comité mixte paritaire relatif à l’interconnexion en fibre optique entre le Gabon et le Congo.

Bien qu’étant déjà interconnectés physiquement depuis le 14 février dernier, les deux pays matérialisent ainsi le Projet de la dorsale à fibre optique d’Afrique centrale.

Jack MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Congofibre optiqueGaboninterconnectés

Related Articles

Présidentielle au Congo: le candidat Sassou présente les principaux axes de son projet de société

L’équipe de campagne du président sortant congolais, Denis Sassou N’Guesso, a présenté mercredi à Brazzaville, les six principaux axes du

Congo : menaces « terroristes », un individu interpellé

Une note publiée sur le site officiel de l’ambassade des Etats-Unis en République du Congo informe le public et les

Congo Brazzaville : La convention de la CODEHA Interdite

La convention de la CODEHA (Convention des démocrates humanistes africains) a été interdite par le Prefet de Brazzaville. Les autorités

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils