Félix Tshisekedi s’insurge contre la division du peuple congolais

Félix Tshisekedi

Le nouveau président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi. © Olivier Kapambu

Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, en visite officielle à Brazzaville, s’est insurgé vendredi contre l’opposition qui manipule le peuple en rejetant les résultats de l’élection présidentielle, dénonçant du coup « le tribalisme et la division du peuple congolais »

S’exprimant devant ses compatriotes vivant à Brazzaville au sujet de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018, le successeur de Joseph Kabila a rendu hommage à son peuple.

« Notre peuple s’est comporté de manière digne. Il s’est réjoui parce que la vérité est sortie. Pour le reste, il est resté totalement calme et a accepté ce qui s’est passé », a indiqué le président Tshisekedi.

Poursuivant, il a déploré : « Malheureusement, il y a nos frères qui ont refusé de reconnaître ma victoire, c’est leur droit, mais ce que je leur reproche, c’est qu’ils veulent diviser les Congolais avec des messages à caractère tribal, avec des discours de haine ».

« Cela nous ne pouvons pas l’accepter. Je pense que la Cour constitutionnelle a fait son travail et donné la possibilité à tous de montrer les preuves de leur contestation, mais s’ils ne l’ont pas fait. Donc, il ne faut pas venir manipuler le peuple ».

Toutefois, Félix Tshisekedi a loué devant son auditoire qui était très attentif le processus ayant conduit à « une alternance historique et de la plus pacifique manière qui soit ».

Avec APA 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoFelix TshisekediRDCvisite

Related Articles

RDC : l’artiste Simaro Lutumba est mort à Paris

Le guitariste et auteur compositeur prolifique, Simaro Lutumba est décédé ce samedi 30 mars à Paris, à l’âge de 81

RDC : pas d’élections pour remplacer Kabila avant début 2019 (Commission électorale)

La République démocratique du Congo ne pourra pas organiser d’élection pour remplacer le président Joseph Kabila avant « 504 » jours, soit

La dot en RDC, véritable fond de commerce: Certaines familles payent jusqu’à 2000 dollars américains

A Goma, à l’est de la RD Congo, des familles, trop gourmandes au moment de la dot, découragent les couples

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils