En images – Infrastructures de Sounda : le pont et les vestiges de l’ébauche du barrage

Infrastructures de Sounda : le pont et les vestiges de l’ébauche du barrage. © Kiki Lawande

Le pont de Sounda a été construit en 1960 par Paindavoine, entreprise lilloise spécialisée en constructions métalliques et matériel de levage. Formé d’une cage métallique, il est composé d’une seule voie de circulation. 60 ans plus tard, on remarque la vétusté de ce pont ; l’usure du temps et l’absence d’entretien ont fortement atteint cet ouvrage.

Depuis le pont de Sounda, il est possible d’apercevoir les prémices du barrage de Sounda, projet hydroélectrique vieux de 130 ans.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les travaux préliminaires de construction du barrage ont été lancés le 24 mars 1961 par l’Abbé Fulbert Youlou, qui déclarait lors de la cérémonie de lancement : « Nous voici ici rassemblés en un site unique au monde. Ici, à Sounda, la nature a réalisé l’un de ses plus extraordinaires exploits. Un fleuve langoureux a tranché une montagne et ce, faisant, a décuplé ses forces. » 

L’Abbé Youlou voulait faire de ce projet d’envergure le fer de lance de sa politique économique, mais il ne le concrétisera pas pendant sa présidence. La construction du barrage hydroélectrique le plus important du Congo (puissance estimée à 1000 MW) est toujours d’actualité. Le 8 avril dernier, le PDG de la société chinoise China Railways a annoncé la disponibilité de sa structure à réaliser les travaux de cette infrastructure.

© Photo Kiki Lawande 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoFulbert YoulouPaindavoineSounda

Related Articles

Congo : le président Sassou Nguesso compte sur ses « vrais amis »

Le ministre congolais des Affaires étrangères, Jean Claude Gakosso a déclaré, au sortir d’en entretien avec le président togolais, Faure

Congo : 26% des enfants de moins de 5 ans sont atteints de malnutrition chronique, selon l’Unicef

Pour qui coule finalement l’or noir au Congo-Brazzaville ? Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) indique que 26%

Congo : Le ministre des Hydrocarbures cité dans un détournement de fonds publics

Le ministre congolais des Hydrocarbures, Jean-Marc Thystère-Tchicaya, est accusé d’avoir détourné des fonds publics destinés à la construction du siège

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils