Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Brazzaville

Diplomatie: le Congo et le Cuba réfléchissent à une coopération économique

L'ambassadeur de Cuba au Congo, Manuel Serrano Acosta et e ministre des Zones économiques spéciales, Alain Akouala Atipault

L’ambassadeur de Cuba au Congo, Manuel Serrano Acosta et e ministre des Zones économiques spéciales, Alain Akouala Atipault

L’ambassadeur de Cuba au Congo, Manuel Serrano Acosta a indiqué le 31 mai à Brazzaville que son pays entend désormais coopérer avec le Congo dans le domaine économique, notamment dans le secteur des Zones économiques spéciales(ZES).

Le diplomate cubain qui a été reçu en audience par le ministre des Zones économiques spéciales, Alain Akouala Atipault a qualifié «d’important » le projet des ZES, initié par le gouvernement congolais en vue de la diversification de son économie.  

« On a parlé de la possibilité de coopérer dans le domaine économique. A Cuba, on a une Zone économique spéciale, opérationnelle il y a à peu près cinq ans et dont la configuration et la philosophie correspondent à celle de Pointe-Noire. Donc, nous pouvons partager notre expérience dans ce domaine tout comme dans le secteur industriel et de l’emploi », a déclaré l’ambassadeur de Cuba au Congo.

Le ministre des Zes a été de même informé de la tenue en fin juin à Cuba, d’une foire d’affaires où sont attendus la majorité des investisseurs du monde. « Il sera important qu’on s’y rende pour présenter non seulement les opportunités d’investissement qu’offre notre pays, mais également notre politique économique », a indiqué Alain Akoula Atipault.

Rappelons que Cuba est un partenaire historique de la République du Congo.

La mise en valeur de la Zes de Pointe-Noire au menu des discussions

Dans le cadre de la mise en œuvre effective des conclusions du forum Sino-africain tenu en décembre dernier à Johannesburg, une délégation d’experts chinois a eu une séance de travail le même jour avec les ministres congolais de l’Aménagement du territoire et celui des Zones économiques spéciales (ZES).

Le but de cette réunion : recueillir des informations nécessaires concernant la Zone économique spéciale de Pointe- Noire dans le but d’aider le Congo à construire un parc industriel et un port minéralier ayant déjà fait l’objet d’un accord de financement entre les deux parties.

« Le président chinois avait annoncé dix projets de coopération Sino-africaine pour renforcer sa relation avec le continent. La partie industrielle est la plus importante parce que la Chine a une grande expérience en la matière. Nous voulons accompagner votre gouvernement dans la construction d’une Zes, afin de développer l’économie nationale et créer des emplois », a rappelé le chef de la délégation, Thou yuxiao.

Rappelons qu’à l’issue du forum chine-Afrique, le président de cette nouvelle puissance économique, Xi Jinping, avait promis d’octroyer une enveloppe de 60 milliards de dollars aux pays africains pour financer dix programmes de coopération sur trois ans dans les domaines notamment de l’agriculture, de l’industrialisation, de la réduction de la pauvreté, de la santé, de la culture, de la sécurité, de la protection de la nature ou encore du développement vert.

Lopelle Mboussa Gassia

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

International

Des secteurs essentiels comme celui de l’agriculture souffrent du manque de main-d’oeuvre qui menace les récoltes. Un décret va permettre la régularisation d’environ 200.000...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils