Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Des étudiants rwandais réfugiés au Congo revendiquent un dialogue dans leur pays

Des étudiants rwandais réfugiés au Congo ont invité, le 21 novembre à Brazzaville, les autorités de leur pays à organiser un dialogue inclusif, afin de permettre le retour de tous les réfugiés dans leur pays d’origine.

Deux jour après une conférence de presse qu’ils ont animé sur le thème « la population Rwandaise exilée : quel avenir ? », les responsables de l’Association des étudiants rwandais au Congo ont expliqué à Xinhua que la clause de cessation du statut de réfugié rwandais au Congo décidée par le Haut-commissariat des Nations-Unies aux réfugiés (HCR) était mal venue.

« La cessation décidée par le HCR n’est pas effective du fait que les problèmes à l’origine de l’exil des Rwandais n’ont pas encore été résolus », a déclaré Marie-Claire Nyiramahoro, vice-présidente de l’association.

« Tant que la justice n’a pas encore été rendue, la population craint de repartir et tomber dans les mains de ceux qui ont planifié les crimes. Nous demandons à la communauté internationale et à tout ceux qui sont habiletés à résoudre le problème des réfugiés rwandais d’organiser un dialogue inclusif entre la population exilée à travers le monde et le pouvoir politique en place », a-t-elle ajouté.

Selon les étudiants qui ont distribué une déclaration aux médias congolais, seul un tel dialogue permettra de clarifier certains points d’ombre, afin que les populations se sentent en sécurité en rentrant dans leur pays d’origine.

Environ 12.000 rwandais ont trouvé asile au Congo, arrivés entre 1959 et 1998. Le gros de l’effectif est arrivé en 1996 et 1997 après le génocide dans leur pays d’origine. Mais en 2013 le HCR avait retiré la protection internationale en mettant un terme au statut de réfugié rwandais au Congo. Selon l’agence onusienne les conditions de leur retour au pays étaient réunies.

Selon le HCR, entre 2004 et 2015 seulement 445 réfugiés ont été rapatriés volontairement dans leur pays.

Avec Xinhua

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils