Coronavirus: l’exode vers l’arrière-pays a commencé à Brazzaville

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align=« center »]

Depuis 5h du matin, beaucoup de Brazzavillois quittent la capitale pour l’arrière-pays

Depuis 5h du matin, beaucoup de Brazzavillois quittent la capitale pour l’arrière-pays. Ce mouvement est perspectible à la gare routière du Pont du Centenaire, en face du marché des Plateaux des 15 ans.

C’est ici l’occasion d’interpeller les pouvoirs publics sur la nécessité de sensibiliser les candidats à cet exode mais aussi les populations de l’arrière-pays sur les mesures à prendre pour se protéger contre le coronavirus.

[GARD align=« center »]

Il est vrai que les gens quittent la ville pour essayer de survivre pendant ces 30 jours de confinement total. 

Mais il est vrai aussi qu’ils se disent être à l’abri de ce virus loin de la capitale. Ce qui est archi faux. Le risque à craindre, si on n’y prend garde, c’est que cet exode ne favorise la propagation du Covid-19 dans l’arrière-pays. 

Avec Le Troubadour 

[GARD align=« center »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater