Congo : une plate-forme d’échanges pour assurer la visibilité et la lisibilité des activités du gouvernement

Une plate-forme d’échanges pour assurer la visibilité et la lisibilité des activités du gouvernement

Rassemblés au sein du Pôle interministériel de l’information, les responsables de la communication et les gestionnaires des portails web et e mails des différents ministères ont suivi récemment un atelier de formation en vue de se mettre au pas de leurs missions.

L’atelier pratique pour la création des mails professionnels des agents des ministères est une initiative de la primature, conformément à l’application des décrets n°2018-238 et n°2018-239 du 19 juin 2018 du Premier ministre, chef du gouvernement. En effet, ces deux textes portent respectivement sur la création du portail web du gouvernement et l’usage des domaines « cg » ainsi que sur l’instruction donnée aux administrations publiques de créer un portail web.

Ainsi, les participants ont, en une journée, suivi quelques exposés dont la Communication gouvernementale ou institutionnelle au Congo : pour création d’un organe unique (Jean Crépin Peré-Peré, conseiller en communication au ministère des Affaires sociales et de l’action humanitaire) ; communication de crise : cas de la gestion de la situation des étudiants congolais à Cuba par Jocelyn Francis Wabout, conseiller en communication au ministère des Affaires étrangères et des Congolais de l’étranger.

L’objectif de l’atelier était de créer des plates-formes mails pour chaque ministère et administrer la plate-forme de gestion des adresses professionnelles. Il s’agit spécifiquement d’améliorer les compétences des responsables de la communication des institutions en matière de création des mails administratifs et la gestion globale des plates-formes de gestion par ministère.

Présentant le Pôle interministériel de l’information, la conseillère en communication du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Marina Bafoudissa, a indiqué qu’il s’agit d’une plate-forme d’échanges, de travail collaboratif et de réseautage réunissant les responsables de la communication de chaque ministère. Son but est de favoriser leur accès à l’information professionnelle et de permettre une meilleure circulation ascendante et descendante de l’information. Le pôle a également pour objet d’harmoniser la communication gouvernementale. Il apporte, à ce titre, a-t-elle indiqué, son expertise sur les questions de communication, de visibilité et lisibilité des activités des membres du gouvernement. « En outre, le Pôle interministériel contribue à mettre à la disposition de ses membres les outils nécessaires pour élaborer des stratégies de communication percutantes. Il vise également à faciliter la mise en œuvre des actes réglementaires et des recommandations du gouvernement touchant à la sphère de la communication », a expliqué Marina Bafoudissa.

Présidant la cérémonie de clôture, le ministre de la Communication et des Médias s’est félicité de cette initiative qui arrive au moment où l’on parle de la prolifération des médias. Selon Thierry Lézin Moungalla, la communication gouvernementale qui est pour l’Etat un levier stratégique de son action ne pouvait rester en marge de cette révolution digitale. « À l’ère de la démultiplication et de la diversification des médias et de l’offre informationnelle, à l’ère des fake news, des rumeurs et de l’utilisation malveillante du digital, il est heureux que le gouvernement de la République s’approprie dans ses routes de l’information et porte avec force et vigueur la voie de la souveraineté de l’Etat le plus profondément possible à l’intérieur de notre pays et le plus loin possible hors de nos frontières », a-t-il rappelé, précisant que l’organisation de cet atelier venait compléter les outils dont disposent d’ores et déjà les membres de cette structure.

Parfait Wilfried Douniama

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
communicationCongoFake-NewsThierry Moungalla

Related Articles

Congo – Diaspora : Les premiers passeports issues de l’enrôlement de Paris remis aux intéressés

Alors qu’on les attendait dans un mois au moins, à compter de la date de dépôt des dossiers, il s’en

Congo : Le général Jean Marie Michel Mokoko chez le procureur Oko Ngakala

Le Général Jean-Marie Michel MOKOKO qui était de-puis mardi 14 juin 2016 placé en garde à vue vient de quitter

Congo : mort d’hommes et problèmes signalés lors du 1er tour des Législatives et locales

Deux personnes ont été tuées dans la partie sud du pays lors du premier tour des élections législatives et locales

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils