Congo : une capacité de production renforcée pour exporter de l’électricité

La troisième turbine de la Centrale Electrique du Congo (CEC) d’une capacité de 170 MW a été mise en service ce mardi dans la ville océane de Pointe-Noire

La troisième turbine de la Centrale Electrique du Congo (CEC) d’une capacité de 170 MW a été mise en service ce mardi dans la ville océane de Pointe-Noire, capitale économique du Congo, par le président Denis Sassou N’Guesso en vue de maximiser la capacité énergétique et offrir au pays la possibilité d’exporter l’électricité vers les pays voisins.

« Avec la mise en service de cette troisième turbine, la capacité énergétique de la société CEC fruit du partenariat gouvernement Congolais (80%) et la société pétrolière ENI (20%) passe de 314 MW à 484 MW ce qui consolide le statut de cette société en tant premier producteur d’électricité au Congo », a déclaré le ministre congolais de l’hydraulique et de l’énergie, M Serges Blaise Zonaba.

Selon le ministre congolais, « la CEC dispose à présent de quoi satisfaire les besoins électricité de près 4 millions de congolais et peut en exporter une partie vers les pays de la sous région ». Ceci entre dans la mise œuvre de la politique gouvernementale visant à offrir l’électricité à un plus grand nombre de Congolais. »

Serges Blaise Zonaba a cependant plaidé pour la mise place d’un réseau de distribution fiable à mesure de transporter l’énergie produite vers les usagers.

« Le réseau de distribution, nécessite de grands travaux de réfection pour que l’accès à l’énergie pour tous soit effectif et que soit mis fin aux problèmes de délestage que connait le pays », a-t-il souligné.

Intervenant à son tour, le responsable ENI pour l’Afrique, M Guy de Ruisseau a souhaité que le partenariat entre le Congo et ENI dans ce domaine soit pérennisé. Il a émis le vœu de voir cette usine atteindre la capacité de 1000 MW avec en perspective la construction d’une quatrième turbine dont les études de faisabilité sont déjà disponibles.

Cette Centrale Electrique du Congo (CEC), a vue la pose de sa première pierre en mai 2008. La 1ère turbine (GT1) et la 2ème (GT2) ont été mises en service respectivement les 13 et 20 novembre 2010. Son inauguration officielle avait eu le 23 décembre 2011 par le président Denis Sassou N’Guesso.

Avec APA 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoEnergieInauguration

Related Articles

Brazzaville : des étudiants de Bayardelle sollicitent le paiement des arriérés de bourse

Une manifestation spontanée a eu lieu à la Faculté des lettres, des arts et des sciences humaines (Flash), le 17

Pointe-Noire : l’achat et la vente de la machette pourraient être soumis à un permis

Les crimes à la machette sont de plus en plus récurrents dans le département de Pointe-Noire. Le préfet de cette

Coopération : Miss Fespam et le DG d’Eni Congo chez Jean Claude Gakosso

Si la Miss festival panafricain de musique (Fespam) 2013 est venue remercier le gouvernement et le peuple congolais, tout en

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils