Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Congo : un train de marchandises incendié à Kinkembo, plusieurs morts

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=”center”]

De source proche du Chemin de fer Congo-Océan, des ex-ninjas ont attaqué puis mis le feu, le vendredi 30 septembre, à un train de marchandises à Kinkembo, dans le département du Pool, faisant plusieurs victimes.

Des témoins indiquent que tout le fret est parti en fumées. Cette attaque survient après une série d’autres enregistrées depuis plusieurs jours contre les objectifs militaires et civils.  Près d’une dizaine de personnes seraient tuées parmi lesquelles des militaires, des policiers, des gendarmes et un conducteur de train.

Le 29 septembre, une mission de la police, à laquelle s’étaient joints des journalistes, avait pu constater les dégâts des expéditions meurtrières menées par les ex-ninjas contre des militaires et des civils dans plusieurs localités du Pool.

[GARD align=”center”]

D’abord épisodiques, ces attaques deviennent régulières, presque planifiées, alors que la force publique poursuit la traque de l’ancien chef rebelle Frédéric Bintsamou, alias pasteur Ntoumi, de qui dépendent les hommes qui sèment la mort et la désolation dans le département du Pool. Sous le coup d’un mandat d’arrêt avec deux de ses proches, Ntoumi est toujours en fuite, signale-t-on.

Depuis la tentative de prise d’assaut de Brazzaville qu’ils avaient conduite dans la nuit du 3 au 4 avril dans les quartiers sud de la capitale, la police a noté plus d’une soixantaine d’incursions d’ex-ninjas dans le Pool. Elles se traduisent par des viols, des vols, des braquages, l’attaque des véhicules de transport de marchandises et de passagers et le mouvement des populations. La situation devient grave qu’il importe que le gouvernement mette tout en œuvre pour en sortir, avant qu’elle ne déborde et ne devienne ingérable.

[GARD align=”center”]

Laissez un commentaire