Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Brazzaville

Congo – Santé : Les grands ratés de Jacqueline Lydia Mikolo

La ministre de la santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo

La ministre de la santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo| ©DR

Que se passe t-il au ministère de la santé et de la population ? Alors que, sur le plan économique et financier, le Congo traverse une situation bien difficile, l’on observe une autre détérioration du climat social que l’on aurait pu éviter en usant de tact et d’humilité pour prendre langue avec les sommités de la médecine au Congo.

Jamais le personnel et les dirigeants syndicaux du centre hospitalier universitaire de Brazzaville (CHU B) n’ont autant remis en cause l’autorité de la tutelle. « Inaccessible », aux dires des représentants de l’intersyndical du CHUB, Jacqueline Mikolo a t-elle la maturité politique pour faire sienne le viel adage : »gouverner c’est prévoir « ?

En réalité, la vague actuelle de mécontentement dans le secteur de la santé au Congo a commencé par la mauvaise gestion de la défenestration de Ambiero, l’ex directrice générale du CHU B. Un limogeage qui puait abondamment la « politicaillerie ». Surtout depuis que l’ex directrice générale s’était fendue d’une déclaration en privé dans son village à Owando, où elle avait marmoné quelques mots en patois, qu’elle doit sa nomination à un ministre lui-même fils du coin. Il n’en fallait pas plus pour que Ambiero soit dans le ligne de mire des fins limiers sécurocrates.

Selon de bonnes sources, les collaborateurs de madame la ministre de la Santé ont induit leur boss en erreur. Des montants exagérés sur des charges salariales mensuelles du CHUB – plus de 6 milliards de FCFA- ont été ventilés en plein conseil des ministres et, par ricochet, à la presse. Aïe ! Des chiffres faux qui ont d’ailleurs fait promptement réagir le professeur Nkoua Mbon dans le réseaux sociaux. Le montant destiné au paiement du personnel en service au CHUB étant établi à moins de 50% que celui communiqué par les services de madame la ministre de la Santé.

La dernière bourde, selon une bonne source qui assistait discrètement à la conversation entre la ministre de la Santé et son collègue chargé de la communication, a trait à la grève du CHUB. « …Rassure-toi, ne suis pas les histoires qui se racontent dans les réseaux sociaux. Le CHU fonctionne normalement. Il n’est pas fermé. », aurait juré, la main sur le coeur, Jacqueline Mikolo qui s’entretenait alors avec Thierry Moungalla.

Lequel, sans perdre haleine, ni faire vérifier l’information auprès de sources indépendantes, en a fait un tweet. La suite a été fort désastreuse pour la communication gouvernementale. Comment donc madame la ministre de la Santé fait le relais des informations inexactes, sans s’en référer à d’autres sources indépendantes ?

Par Alphonse Ndongo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils