Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Congo – Santé : Le gouvernement alloue 200 millions de Fcfa pour soutenir les congolais présents à Wuhan

La ville de Wuhan

Le gouvernement congolais a acheminé une somme de 200 millions de Fcfa à destination de la Chine, en vue soutenir les citoyens congolais présents à Wuhan, épicentre du virus Coronavirus, pour leur permettre de s’approvisionner en produits de première nécessité.

Cette information a été donnée par le Premier ministre, chef du gouvernement, M. Clément Mouamba, le 6 février à Brazzaville, lors de la séance des questions d’actualité à l’Assemblée nationale. A cette occasion, il a fait savoir que le gouvernement s’attèle à prendre toutes les dispositions relatives à cette épidémie.

«Notre pays est en contact avec les autorités chinoises. Notre ambassade suit l’évolution de la situation afin de s’occuper de nos compatriotes qui sont en Chine, où on dénombrerait environ 105 étudiants», a-t-il dit.

Répondant à la question sur un éventuel rapatriement des congolais présents en Chine, M. Mouamba a indiqué que compte tenu des risques, aucun rapatriement n’est prévu pour les citoyens congolais résidant sur le territoire chinois. «Nous nous partageons les informations avec les autorités chinoises. Dans le cas de Wuhan, nos compatriotes sont confinés chez eux et respectent les consignes comme tout le monde. Si un cas congolais avéré, nous travaillerons avec nos amis chinois», a-t-il précisé.

S’agissant du plan de contingence pour la gestion en urgence des éventuels cas déclarés sur le territoire national, le Premier ministre a rassuré qu’au niveau du ministère de la santé, un plan d’urgence permanent impliquant le service d’épidémiologie a été réactivé. A ce sujet, il a aussi souligné que plusieurs dispositions ont été prises, parmi lesquelles celles relatives à la mise en quarantaine de tout voyageur en provenance des pays à risque.

En outre, il a regretté la réaction de la population de Kintélé qui a demandé la délocalisation du centre de quarantaine, précisant que celui-ci servira à suivre l’évolution des personnes prise en charge. Si jamais un cas est avéré, il sera immédiatement transféré dans les structures prévus au Centre hospitalier universitaire de Brazzaville (Chu-B) et à l’hôpital Pierre Mobengo, a-t-il ajouté.

Intervenant à cette occasion, la ministre de la santé et de la population, de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement, Mme Jacqueline Lydia Mikolo, a assuré que le Congo n’a enregistré aucun cas suspect ni affecté par le Coronavirus. Elle a rappelé que le Congo a déjà fait face à des épidémies, à l’instar du Chikungugna. «Nous avons aussi barré la route à l’épidémie à virus Ebola. Ensemble, nous avons enrayé l’épidémie de la fièvre jaune», a-t-elle dit.

Mme Mikolo a également indiqué que le Congo a pris quelques mesures pour se préparer à la riposte contre l’épidémie du coronavirus, à savoir doter les principaux points d’entrée, notamment l’Aéroport Maya Maya, le Beach de Brazzaville, l’aéroport Agostino Néto, le poste frontalier de Tchamba Nzassi et le Port autonome de Pointe-Noire, en matériel de prise de température, en équipement de protection individuelle, en produits de désinfection et en fiches de surveillance épidémiologique.

Outre ces mesures, Mme Mikolo a fait savoir qu’un numéro vert a été activé pour recueillir toute information en lien avec l’épidémie. Il s’agit du numéro 3434.

De même, un personnel supplémentaire a été affecté au niveau des points d’entrée, tandis que l’on procède déjà à l’élaboration de spots télévisés, des affiches et dépliants pour la sensibilisation des professionnels et des communautés.

Par ailleurs, Mme Mikolo a relevé que le Congo dispose d’une expertise en matière de lutte contre les épidémies. A ce propos, le gouvernement est déterminé, avec l’appui des partenaires, à mettre en place toute l’énergie nécessaire pour éviter l’importation de toute part du virus Coronavirus dans le territoire congolais.

De son côté, le président de l’Assemblée nationale, M. Isidore Mvouba, a précisé que le centre de Kintélé ne sera pas une structure de soins, et qu’il n’y a aucun danger pour les populations de Kintélé.

La situation de l’épidémie de Coronavirus en Chine a déjà enregistré 24.363 cas confirmés, dont 3.893 nouveaux cas, avec 491 décès. Hors de la Chine, 191 cas ont été confirmés dans 24 pays, dont un décès, a-t-on appris. Cette maladie a pour symptômes la fièvre, la toux, l’essoufflement et d’autres symptômes semblables au rhume, a conclu la ministre de santé. 

(ACI)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils