Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Brazzaville

Congo -Prostitution des filles mineures : le gouvernement prend à bras le corps le phénomène « Udjana »

Prostitution

Image d’illustration |© Tom Esslemont Source: AFP

Des jeunes filles, dont l’âge varie de 12 à 20 ans, de nationalités diverses, parmi lesquelles les Congolaises, se livrent à Brazzaville et à Pointe-Noire à une forme de prostitution éhontée appelée communément « Udjana ».

L’action menée par les services de police, depuis près de deux mois, vient d’être appuyée par le gouvernement, à travers le ministère de la Promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement, qui a pris une série de mesures pour mettre fin au phénomène « Udjana ».

Parmi celles-ci, figure l’insertion socio-économique et professionnelle de ces filles mineures, notamment en mettant en place des formations en hôtellerie, en coiffure et en couture. Par ailleurs, a indiqué la ministre de la Promotion de la femme, les jeunes filles mineures, jugées incapables de suivre une formation professionnelle, seront placées dans les centres d’accueil de Makelékélé ( le premier arrondissement de Brazzaville) et de Moungali ( le quatrième arrondissement).

« Parmi les filles qui ont été interpelées par les services de police, plus d’une vingtaine sont de la République démocratique du Congo (RDC). Elles ont été rapatriées. Nous nous sommes entretenues avec la ministre du genre de la RDC afin que des mesures préventives soient prises à la frontière du beach Ngobila pour empêcher les traversées des mineures. Un protocole d’accord y relatif sera bientôt signé entre les deux Etats », a précisé la ministre Inès Nefer Ingani.

Notons que des personnes supposées servir de proxénètes sont arrêtées par la police. La ministre de la Promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement a mis à profit cette rencontre pour rappeler aux parents des concernées que la prostitution « sauvage » est un grand danger sécuritaire et de santé publique car, les prostituées sont exposées aux malades sexuellement transmissibles.

Inès Nefer Ingani leur a rappelé les dispositions de la loi interdisant le proxénétisme en République du Congo. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils