Congo : Près de 30 mille retraités congolais réclament quinze mois d’arriérés de salaires

la Caisse de retraite des fonctionnaires (CRF)

La Caisse de retraite des fonctionnaires (CRF)

Près de 30 mille agents de la fonction publique congolaise admis à la retraite et émargeant à la Caisse de la retraite des fonctionnaires (CRF) demandent au gouvernement le paiement de 15 mois d’arriérés de salaire. 

Ils ont, au cours de leur assemblée générale tenue vendredi soir à Brazzaville, exigé le paiement des pensions des mois de novembre et décembre 2016 pour les uns, et de quinze mois d’arriérés de salaire pour les autres. Les concernés ont également demandé la prise en compte de ceux qui sont déjà en possession de leurs arrêts de concession de pension signés depuis 2014.

Parmi leurs complaintes, figurent aussi le non reversement par le ministère des Finances et du Budget du montant total des cotisations des fonctionnaires et assimilés actifs, équivalent au montant total des pensions, dans un compte de dépôt ouvert au nom de la CRF au Trésor; la suppression verbale et brutale de la subvention d’équilibre d’un milliard cinq cent millions francs CFA; le détournement des cotisations sociales des mois de novembre et décembre.

Avec APA 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoCRFretraités congolaissalaires

Related Articles

Congo – Présidentielle 2021 : Les appels à la candidature de Denis Sassou Nguesso ont commencé

Dans le district de kakamoeka, la Fédération PCT du Kouilou, a choisi le président Denis Sassou Nguesso comme son candidat

Le port de la ceinture désormais obligatoire au Congo-Brazzaville

La Direction Générale des Transports Terrestres (DGTT), a exigé récemment à Brazzaville, aux chauffeurs de toutes catégories de véhicules de

Congo : le gouvernement déclare l’épidémie de la variole de singe dans le nord du pays

La ministre en charge de la santé Jacqueline Lydia Mikolo a déclaré lundi à Brazzaville, l’épidémie de la variole du

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils