Congo : Pascal Tsaty Mabiala désigné chef de l’opposition congolaise

Pascal Tsaty Mabiala

Pascal Tsaty Mabiala

La réunion du Conseil des ministres du 27 décembre a désigné le premier secrétaire de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads), Pascal Tsaty Mabiala comme chef de l’opposition congolaise conformément à la Constitution du 25 octobre 2015.

Le ministre congolais de l’Intérieur et de la décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou, a rappelé que l’Upads était la seule formation politique de l’opposition ayant obtenu le plus grand nombre d’élus à l’issue du scrutin législatif de 2017.

Compte tenu de ces éléments, le Conseil des ministres invite l’ensemble des institutions de l’Etat à bien vouloir tirer les conséquences juridique, matériel et politique, et à considérer désormais le premier secrétaire de l’Upads, Pascal Tsaty Mabiala, comme tel.

En outre, le Conseil des ministres rappelle que l’Etat a le double devoir, en premier lieu, de prendre des dispositions idoines, notamment sur le plan règlementaire, afin de permettre au chef de l’opposition de bénéficier de ses droits et prérogatives constitutionnels, et, en second lieu d’inviter le chef de l’opposition à bien vouloir respecter et observer les devoirs et obligations de sa charge, conformément à la loi n° 28-2017 du 7 juillet 2017, déterminant le statut de l’opposition politique.

Edwige KISSINGER

Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongooppositionPascal Tsaty Mabiala

Related Articles

Sommet Inde-Afrique : le ministre Gakosso a quitté précipitamment New Delhi

  Le sommet Inde-Afrique aura été le spectacle d’une certaine fébrilité dont fait preuve aujourd’hui l’Etat Congolais. Présent à New

Congo : L’ARD s’insurge contre la condamnation de Jean-Marie Michel Mokoko

Réunis à l’occasion de leur 12esession ordininaire, sous l’égide de Mathias Dzon, les partis membres de la plate-forme politque estiment que

RDC – «Katumbi a la nationalité italienne et ne peut pas être candidat à la présidentielle» (Thambwe Mwamba)

Alexis Thambwe Mwamba, ministre de la justice et garde des sceaux, a affirmé que Moïse Katumbi est inéligible à la

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils