Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Congo

Congo : L’État recherche 21 milliards de FCFA pour les tables-bancs dans les écoles

Le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, M. Anatole Collinet Makosso a recommandé, le 21 mars à Brazzaville,  une  somme de 21 milliards de FCFA pour  30 milles par tables bancs, en vue de régler la question de tables bancs dans les établissements scolaires.

Le ministre Makosso a fait cette recommande  dans sa réponse aux sénateurs lors de la séance plénière relative à l’examen et à l’adoption du projet de loi autorisant la ratification de l’accord de financement entre la République du Congo et l’Association Internationale du Développement (AID) au projet d’appui à l’amélioration du système éducatif.

M. Makosso a expliqué, à cet effet, que le pays compte environ 1million 400 mille élèves au public. Environ 700 mille à l’école primaire, 400 mille au collège et environ plus 200 mille au lycée.

« Si on retient deux élèves par table-banc, il nous faut environ 700 mille tables bancs », a-t- il fait comprendre aux sénateurs. Le ministre de l’enseignement primaire a mentionné, à la même occasion, la construction de 250 salles de classes qui doivent toutes être  équipées.

« Vous remarquez que depuis  plus de cinq ans, chaque fois qu’on construit un bâtiment, un établissement scolaire, on intègre l’équipement donc la fourniture des tables », a-t- il fait savoir. C’est un début de solution, mais ce n’est pas suffisant « parce que nous avons un gros déficit en tables bancs ».

Les tables-bancs se dégradent par l’usage, mais ils  sont aussi parfois détournés. « Une bonne  éducation à la citoyenneté s’impose pour que les riverains autour des établissements scolaires respectent le mobilier scolaire », a-t- il dit.

S’expliquant sur les tables-bancs importés, le ministre a expliqué  que le ministère, il y a deux ans, ayant vu le problème à sa juste valeur, a demandé une  fabrication de masse, après une étude. Il  a voulu faire venir 100 mille tables bancs pour commencer à résoudre de façon fondamentale cette question.

«Nous commencions une expérience sur 10 mille parce que les 100 mille tables bans devraient couter environ 15 milliards de FCFA ».

Le projet a commencé sur 10 milles tables bancs avec une avance d’1 milliard 500 mille. Au total 10 mille tables bancs  sont bien arrivés, « que nous avons commencé à monter dès 2015 dont au moins 6000 ont été mis à la disposition des lycées».

La problématique des tables bancs importé avait été arrêtée parce que le congolais n’a pas apprécié cette commande de masse. D’autres solutions sont recherchées avec les industrielles locaux, les sociétés forestières, a rassuré le ministre.

(ACI)

LIRE AUSSI – Congo : 9 milliards investis dans les tables-bancs en France au détriment des menuisiers congolais

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils