Congo : le ramassage des armes finit «dans quelques jours » (Sassou N’Guesso)

Le Président Denis Sassou N’Guesso, 7 juin 2015 à Kinkala.

Le processus de ramassage des armes dans la région du Pool va prendre fin « dans quelques jours », a annoncé le président congolais Denis Sassou Nguesso, ajoutant, toutefois, qu’à l’issue de cette opération tout « détenteur d’une arme de guerre tombera sous le coup de la loi ». 

« Nous avons pu ramasser dans le département du pool près de 8000 d’armes de guerre, de chasse, des engins de destruction du genre grenades, roquettes, explosifs qui ont été remis à la force publique par les éléments égarés dans ce département du pool », a affirmé Sassou Nguesso, s’adressant mercredi à Oyo, sa vile natale (415 km de Brazzaville), à plusieurs sages venus du Niari et de la Bouenza (deux départements du sud du pays), pour une rencontre d’échanges avec le chef de l’Etat.

« Dans quelques jours, a-t-il ajouté, il sera programmé la fin du processus de ce ramassage des armes dans le pool pour l’engagement de la réinsertion de ces jeunes ‘’égarés’’ et il sera aussi proclamé le fait que pour tous le pays, à partir d’une certaine date, quiconque sera détenteur d’une arme de guerre tombera sous le coup de la loi ».

Denis Sassou N’Guesso a profité de sa rencontre avec les sages du Niari et de la Bouenza pour fustiger le comportement de certains citoyens congolais qu’il a qualifiés d’ « aventuriers », au motif qu’à travers leurs écrits et déclarations ils déchirent le tissu de l’unité nationale construit au prix de beaucoup de sacrifices.

Le chef de l’Etat a promis de tout faire pour préserver « l’unité et la paix dans le pays » en s’opposant notamment à ces derniers. 

Avec APA 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
armesCongoSassou N'guessoSécurité

Related Articles

Coopération : signature d’un mémorandum d’entente entre le Congo et la Belgique

Un mémorandum d’entente scelle désormais la coopération entre le Congo et la Belgique. Le document a été paraphé, le 5

Congo : l’opposition exige la libération des détenus politiques

Les plateformes de l’opposition, le Front républicain pour le respect de l’ordre constitutionnel et l’alternance démocratique – Initiative pour la

Congo – Calixte Ganongo, le ministre des Finances, et Alfred Onanga, le DG des Douanes: DEUX COUSINS à couteaux tirés

Dans la lutte pour une gestion efficace des finances publiques, les douanes congolaises constistuent le levier sur lequel Calixte Ganongo,

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils