Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Économie

Congo : Le patrimoine de la BAB vendu à Kinshasa à un belge par le syndic liquidateur

La B.A.B (Boissons Africaines de Brazzaville ) ©DR

DES EX-TRAVAILLEURS DE LA DEFUNTE B.A.B MEURENT SANS AVOIR PERÇU LEURS DROITS AUPRÈS DU SYNDIC LIQUIDATEUR

En ce début de novembre, la mine de deuil se lit encore sur les visages des ex-travailleurs de la B.A.B (Boissons Africaines de Brazzaville), propriété de l’homme d’affaires congolais François Odzali. 

Deux anciens travailleurs de cette limoderie, qui faisait la fierté congolaise dans les années 80-90, sont décédés fautes de moyens financiers. Il s’agit de Anicet Eyoulou et de Jean Faustin Akiringou. 

Comment des ex-travailleurs du fleuron de l’industrie congolaise peuvent-ils décédés dans le dénuement total, alors que le liquidateur devrait, en principe, leur payer leurs droits grâce au produit de vente de toutes les machines et usines containérisées (savonnerie, eau minérale, usine de mousse..) achetées en Chine par François Odzali, dans le cadre de l’extension de ses activités, mais saisies et vendues à Kinshasa par le liquidateur ? Seuls 33.000 (trente trois mille) FCFA ont été récemment payés aux ex-travailleurs de la B.A.B. Et le reste? Le syndic liquidateur se dit obligé de supporter les charges de gardiennage, honoraires des avocats et autres. Les ex-travailleurs de la B.A.B doivent encore attendre. Et pour cause, nous confiait récemment Ayessa , co syndic liquidateur aux côtés de Vincent Pena Pitra : « contrairement à la rumeur répandue par les anciens travailleurs de l’ex B.A.B, nous n’avons pas encore trouvé preneur(s) de toutes ces usines à Kinshasa..Voyez-vous, poursuivait-il, nous sommes donc obligés de payer les frais de magasinage et autres à Kinshasa « .


Peut-on engager de grands frais de transport, douanes et autres pour exporter des usines mobiles de Brazzaville vers Kinshasa sans avoir eu, au préalable, à identifier l’acheteur et à conclure en bonne et due forme un contrat de cession avec ce dernier ? Telle la flamme de la contestation politique monte à Kinshasa, il n’est pas évident que le syndic liquidateur ait souscrit un contrat d’assurance tous risques auprès d’une compagnie qui a pignon sur rue.

Par Alphonse Ndongo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils