Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Brazzaville

Congo : Le mouvement citoyen « Ras-le-bol » demande la libération d’un de ses membres incarcéré depuis 9 mois

Le Mouvement Citoyen Ras-Le-Bol a tenu ce samedi 11 juin 2016 à 10h30min à l'hôtel Phoenix une conférence de presse pour exiger la libération pure et simple de Andy Bemba emprisonné depuis 09 mois sans procès.

Le Mouvement Citoyen Ras-Le-Bol a tenu ce samedi 11 juin 2016 à 10h30min à l’hôtel Phoenix une conférence de presse pour exiger la libération pure et simple de Andy Bemba emprisonné depuis 09 mois sans procès.

Le mouvement citoyen « Ras-le-bol » a réclamé samedi la libération d’Andy Bemba, un de ses militants, arrêté et détenu depuis sept mois sans jugement.

Andy Bemba, 34 ans, a été arrêté fin octobre et incarcéré pour « complicité d’incendie volontaire de stations-service et d’un marché » lors des mouvements de protestation contre le changement de la Constitution, a rappelé les représentants de Ras-le-bol, lors d’une conférence de presse.

Le « Ras-le-bol » s’était opposé en octobre au changement de Constitution permettant au président Denis Sassou Nguesso de briguer un troisième mandat.

Dans leur plaidoyer, le groupe de jeunes contestataires du régime demande « purement et simplement [sa] libération.

M. Bemba « ne peut plus faire l’objet d’un jugement parce que les délais de sa détention préventive ont été largement dépassés », a déclaré Christ Freeman Bouka membre du mouvement citoyen, ajoutant que M. Bemba « a été inculpé sans preuves ».

Pour Ras-le-bol, la détention de M. Bemba « est une violation flagrante du code de procédure pénale et représente une atteinte grave et manifestement illégale aux droits de l’Homme ».

Le 19 mai, le procureur général auprès la Cour d’appel de Brazzaville a formalisé un pourvoi en cassation d’un arrêt de la chambre d’accusation ordonnant la mise en liberté provisoire de M. Bemba. « Le procureur a agi selon la loi. Et conformément à la loi, Andy Bemba doit être jugé et non relaxé », a déclaré à l’AFP une source judiciaire sous couvert d’anonymat.

Avant son arrestation, M. Bemba occupait les fonctions de spécialiste économique et commercial à l’ambassade des Etats-Unis à Brazzaville. « Son incarcération n’a rien à voir avec son travail à l’ambassade », a affirmé à l’AFP une source proche de l’ambassade.

Six autres membres de Ras-le-bol arrêtés et incarcérés en octobre pour avoir organisé une « une marche non autorisée » contre le changement de la Constitution ont été libérés dès janvier.

Entrée en vigueur en novembre, la nouvelle loi fondamentale a autorisé M. Sassou Nguesso, a briguer un nouveau mandat lors de la présidentielle du 20 mars, qu’il a remportée avec plus de 60% de voix. Son score a été qualifié de « forfaiture » par cinq opposants.

Par l’AFP

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils