Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Congo : le gouvernement va former environ 8000 jeunes vulnérables en compétences pour l’emploi

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=”center”]

emploi des jeunes
Image d’archive

Environ 8000 jeunes vulnérables en compétences pour l’emploi et l’entrepreunariat améliorés et 1000 jeunes micro entrepreneurs en compétences de base, spécifiques et la gestion de micro entreprises améliorées seront formés dans le cadre du projet de développement des compétences pour l’employabilité (PDCE) qui a été lancé, le 19 février à Brazzaville, par le ministre de l’Enseignement technique, professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, Serges Blaise Zoniaba.

Aussi, 6000 jeunes déscolarisés bénéficieront d’une formation et apprentissage professionnels via l’alphabétisation fonctionnelle grâce à ce projet qui vise à promouvoir l’acquisition et le renforcement des compétences des jeunes vulnérables, en vue de leur garantir l’accès à l’emploi.

Co financé par le Congo, qui apporte 22 millions de dollars et la Banque mondiale (BM), contribuant à hauteur de 10 millions de dollars, soit un montant total de 32 millions de dollars, le projet PDCE va s’exécuter en deux composantes.

La première sera consacrée à la formation professionnelle, l’insertion professionnelle et appui à l’entreprenariat pour environ 14.000 jeunes vulnérables et 1000 jeunes micro-entrepreneurs. La seconde, quand à elle, vise à renforcer les capacités techniques, de planification, de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation du ministère de l’Enseignement technique, professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi.

Il est mis en œuvre dans le cadre de la lutte contre le chômage des jeunes, avec pour objectif principal, promouvoir l’acquisition et le renforcement des compétences à l’emploi des jeunes vulnérables, vivant essentiellement dans les zones urbaines afin de les rendre utiles et compétitifs sur le marché d’emploi.

«Ce projet s’inscrit dans la stratégie de notre plan national de développement 2012-2016 qui, parmi les quatre axes reconnus, préconise la mise en capacité accrue des demandeurs d’emplois, grâce à une formation de base solide, complétée par une formation qualifiante opérationnelle», a indiqué le ministre de l’Enseignement technique, Serges Blaise Zoniaba.

D’après les données de la banque mondiale, 34,20% de jeunes âgés de 15 à 29 ans sont au chômage. Pour la représentante de la BM au Congo, Sylvie Dossou, le PDCE va permettre de résoudre tant soit le problème du travail des jeunes.

© Congo-Site

Laissez un commentaire